AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I felt so happy, i could die - Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Zoey Greyhood

Zoey Greyhood
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 34
◊ moving in to Buffalo : 27/01/2015


I felt so happy, i could die - Gabriel _
MessageSujet: I felt so happy, i could die - Gabriel I felt so happy, i could die - Gabriel EmptySam 31 Jan - 14:21

Now and then...








Je secoue mes mains, je ne sais pas pourquoi, mais je me sens tendue. En fait, si je sais pourquoi, et je n'arrive pas à faire redescendre la pression. Du coup, ça arrive, la bouilloire m'échappe des mains, et s'explose sur le sol, Ethan me regarde avec de grands yeux, il a eu peur, et fonds en larmes. "Non, non... mon tout petit, tout va bien, maman..." Je m'arrête parce que je compte les jours, entre ici et ma maladie, et c'est un peur réelle. Peur que ces neuroleptiques, ne fassent pas assez effet, que l'on voit que je perds doucement ma motricité, ma capacité à tenir des choses en mains, à tenir mon fils même. "Maman est maladroite mon coeur. Ne pleures plus..." Je caresse sa petite tête blonde, et je vais m'asseoir sur le vieux canapé. On habite depuis 6 jours dans une fermette aux abords de Buffalo, c'est rudimentaire, c'est l'aventure. Il fait souvent froid, du coup Ethan dort avec moi, c'est mieux comme ça. J'ai fait des feux dans la cheminée, le voisin de 80 ans, est venu m'expliquer quelques trucs pratiques à savoir, comme pour éviter le verglas devant la porte, planter mes propres légumes au besoin, ce genres de choses. C'est une toute autre vie, et Nathan appelle de temps en temps, pour avoir son fils au téléphone, je comprends, je laisse faire, même si on doit aller au fond du jardin pour capter. Ethan est assis sur mes genoux, et joues avec les breloques de mon bracelet, je le vois dans le reflet d'un morceau de verre. C'est tellement Gabriel, s'en est fou, cette bouche si particulière, ce menton volontaire. Je me mords la lèvre, en étouffant toutes ces pensées, il va falloir que je saute le pas, je sais de source presque sûre, qu'il est barman dans un bar qui s'appelle le Saloon. Si je n'étais pas si tendue, je pense que j'y serais allée déguisée en catin de western, mais je suis trop focalisée sur la tâche qu'est la mienne. Mon ventre est crispé, je bois mon café, tandis qu'Ethan termine son chocolat chaud. J'enfile un slim, une paire de boots lacées devant, un gros pull, et une veste par dessus et je prends Ethan tout aussi chaudement vêtu, pour partir vers la ville.

Je bouge mes épaules, je tente de décontracter ma nuque, et je regarde droit devant, l'entrée de la ville approche. Je ne serais pas contre quelques verres de vin, de bière, de whisky même, mais de l'alcool pour me donner l'impression de calme, d'allégresse. Oui, je suis heureuse de le retrouver, mais ma tâche n'est pas aisée, comment réagira t-il en me revoyant après deux ans, comment réagira t-il après avoir rencontré Ethan, son portrait craché quand lui même était enfant? Je me gare, de l'autre côté de la rue, se trouve son établissement, et je n'en mène pas large du tout. Mains sur le volant, mains crispées même sur le volant, j'ai envie de fuir. C'est la première fois de ma vie, que j'ai envie de fuir devant Gabriel. Je lève le regard vers le rétroviseur, Ethan regarde dehors, calme, paisible. "Maman va te déposer chez l'amoureuse de Pépère." Pépère c'est notre nouveau voisin, et c'est le surnom qu'il a autorisé Ethan, a utiliser pour l'appeler. "Celle qui fait des gateaux?" Me dit il, le regard grand de considération sur ce fait là. J'hoche la tête et il a l'air aux anges. Je sors de la voiture, prends Ethan dans mes bras, il peut marcher, mais je préfère le porter, je pousse la porte du petit salon de thé, et elle vient vers moi, comme une grand mère le ferait avec son petit fils. "Oh, mon enfant..." Elle me pince la joue gentiment et pince celle d'Ethan qui éclate de rire. Ethan est dans ses bras, pas apeuré du tout, j'ai confiance en eux, ce sont des gens dgentils. Je ne sais pas comment elle comprends, mais elle sait que je suis tendue, elle me caresse la joue de sa main fripée. "Je te ferais un bon thé en revenant..." Je souris en coin, la remercie et sors, pour me pousser aux fesses, traverser la rue, et rejoindre la devanture vieillie du saloon.

Allez putain Zoey, t'es pas une gamine non plus, tu dois le faire. Me dis-je à moi même, parce que se parler à soi même est signe de sainteté d'esprit. Une impulsion et je pousse la porte de l'établissement, allez, j'entre dans son univers de travail et j'ai l'impression d'avoir remonté le temps. C'est tellement... différent, mais j'adore. Je regarde ma montre, j'espère qu'il est là, quelque part, sinon je suis bonne pour attendre avec un verre, cette idée n'est pas la pire selon moi, mais bref. J'avance vers l'accueil. "Bonjour." "Bonjour Miss" Me répond-on. "Vous avez besoin d'une chambre?" Je pince les lèvres, arquant un sourcil. "Non, je cherche votre bar..." Je ne termine pas ma phrase, parce que chercher le barman ça fait limite. Elle m'indique la porte et je pousse des rideaux épais, tombant sur l'entrée, et là, c'est instantanée... De profil, ce profil magnifique, calme et paisible, en train de s'affairer derrière le comptoir. Le temps a une prise sur lui, comme sur moi, et pourtant il est toujours aussi parfait. Il m'a manqué, tellement, je suis émue, et j'ai du mal à avancer plus, le bar est presque vide, si je reste plantée là... ça va rapidement se remarquer. Un pas, puis deux, les talons claquant sur le parquet de l'endroit, je tiens mon sac fermement en main, comme si ça pouvait mettre d'un quelconque réconfort! "Bonjour..." dis-je dans un souffle, posant une main sur le comptoir.  
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I felt so happy, i could die - Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Far From Any Road :: Welcome to Buffalo :: Town center :: Le saloon & hôtel-
Sauter vers: