AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [#01]Breakfast moment's Inès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

L.Romane Sanders
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 129
◊ moving in to Buffalo : 07/01/2015


MessageSujet: [#01]Breakfast moment's Inès Dim 18 Jan - 18:10

Breakfast moment's


 


C’est en suffoquant, tentant en vain de calmer ma respiration et de retrouver mes esprits ; je suis couverte de sueurs, encore un de ces foutus cauchemars qui m’habitent depuis le décès de Mary-Lee. Toujours se rêve étrange où elle m’attend je la vois de dos dans le fauteuil de papa, regarder à travers la baie vitrée, me disant qu’il faut qu’on parle que je dois rentrer dans le bureau. Et soudain elle se retourne mais étrangement c’est le visage de ma tante qui me fait face, et puis plus rien c’est à ce moment là que  je réveille ! Mes pieds foulent la moquette repoussant la couette pour me lever et me rafraîchir dans la salle de bain, quand j’en reviens, mon regard se pose sur mon radioréveil, trois heures du matin, ce n’est pas vrai encore ! J’attrape mon peignoir qui se trouve au pied du lit je l’enfile et sors de ma chambre descend le plus doucement possible l’escalier afin de ne pas réveiller Inès . Je rejoins la cuisine toujours dans l’obscurité j’ai du mal à trouver l’interrupteur, je vis depuis peu ici, et j’ai tendance à me fier à mes repères dans la maison familiale, qui est actuellement en vente. Le choix à été difficile à faire, mais ne pouvant y vivre moi-même, je ne me voyais pas garder la maison et la laisser ainsi figée dans le temps, c’est une façon pour moi de fermer le livre, et d’en ouvrir un autre.
La lumière enfin allumée je me fais chauffer une tasse de lait chaud à la cannelle et m’installe sur le tabouret tout près du plan de travail, ouvrant le premier tiroir sur ma droite . C’est là que se trouve mon petit carnet où je répertorie toutes mes idées de recettes avant de les tester, pensé à la pâtisserie, imaginer des gâteaux voilà la seule chose qui parvient à me détendre . Même lorsque j’étais agent de la police de Seattle faire des esquisses était la seule chose qui parvenait à me calmer les nerfs . Il faut dire aussi que depuis ma période rebelle et les étapes que j’ai du traverser pour m’en sortir, j’ai décidé d’arrêter totalement l’alcool afin d’éviter de retomber dans mes travers , vaut mieux prévenir que guérir c’est bien ce qu’on dit non ?!
Absorber dans ce que je fais quand je relève enfin la tête de mon cahier, le soleil commence à baigner la pièce . J’ai le reflexe de prendre ma tasse alors qu’elle est vide depuis plusieurs heures déjà,  accusant le coup je commence à ressentir le besoin de dormir, mais ce n’est plus vraiment le moment, comme la maison est encore en sommeil, je laisse mon cahier ouvert sur le plan de travail bien décider à tenter une de mes recettes. On est bien loin de la cuisine de mon salon de thé ou encore de celle des Kelsey. Longtemps je me suis exercée là-bas avec l’aide de ma cousine Hazel, oui toutes les deux avons la passion de rester des heures derrière les fourneaux .
Je vais donc prendre les ingrédients qu’il me faut dans le réfrigérateur, et me mets tout de suite à cuisiner , enfin pâtisser sans tablier comme toujours, la cuisine c’est mon refuge ma bulle à moi !
Une heure plus tard l’odeur des muffins au caramel beurre salée embaume la cuisine et parvient jusqu’à l’étage , ainsi quand ma tante entre dans la pièce je lui dis un large sourire aux lèvres lui servant son café et par la même occasion le mien .
« C’est ton estomac qui te donne l’envie de te lever… Bien dormi ? »
Lui tendant sa tasse je la regarde un long moment, depuis le décès de maman elle est d’un grand soutien pour moi, pourtant je la sens lointaine envers moi ça comprendre vraiment pourquoi et j’avoue je n’ose pas encore mettre les pieds dans le plat. Mais me connaissant ça risque de venir vite, autant enlever le pansement, sans anesthésie brutalement ça fait moins mal, enfin c’est ce que l’on dit.

Code by Polochon/Craps


ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!





MessageSujet: Re: [#01]Breakfast moment's Inès Ven 23 Jan - 12:31


Roma & Inès ஃ « [#01]Breakfast moment's Inès »


Romane, mas Romane, ma fille, mon don d’ovule a permis à la naissance d’une petite fille qui ressemble beaucoup à Jo. Je suis dans mon lit depuis son arrivée ici chez moi, j’ai comme une boule à l’estomac. Comment lui dire ? Je ne vois pas trop où en est la situation. Je me contente de me retourner dans tous les sens dans mon lit. Je me demande bien si je vais réussir un jour à avancer dans cette vie-là. Je sais que je dois crever l’apset mais que je n’y arrive pas. Je me dis que j’aurais dû dès le début lui dire, sauf que je ne comprends pas vraiment pourquoi est-ce que j’hésite comme ça.

Je me dis que je peux essayer d’arranger les choses demain matin. Mais bon, comment faire ? Je ne vois pas trop de solutions. Actuellement, je me dis que je ne peux pas non plus attendre, sauf que le juge lui n’a pas attendu, j’ai reçu une lettre me disant que je dois m’occuper de ma fille biologique vu que ses parents ne sont plus de ce monde. Je comprends aussi que je ne peux pas me défiler. Haz, Jo, Ro, elles ont toutes de l’importance pour moi. Je me dis que je ne peux pas non plus être comme ça dans le flou.

Je préfère avant toute chose comprendre : j’ai deux filles biologiques, une autre fille que je considère comme la mienne bien qu’elle ne le soit pas. J’ai une maison assez grande pour nous quatre, j’ai un travail dans l’une des plus anciennes familles de la ville tout comme la mienne. Je suis dans mon lit et je panique à l’idée de ne pas savoir comment annoncer à ma seconde fille biologique la chose en question. Je change, j’apprécie de plus en plus ma famille, je ne peux pas m’empêcher de me dire que ma famille passe avant tout le reste. Je sais aussi que pour le moment, je dois essayer d’arranger les choses bien que je ne sache pas trop comment faire.

Je me tourne et me retourne dans mon lit. Je ne vois pas trop quoi dire de plus, je sais que je dois lui expliquer le truc. Je tente de me rendormir, et voilà qu’une odeur me monte au nez. Je suis curieuse. Je me lève, je prends ma robe de chambre, je vais voir si Jojo dors dans son lit. Elle est à point fermé, je vais lui déposer un baisé comme à mon habitude. Je referme doucement la porte. Je vais voir dans la chambre de Roro, elle n’y est pas, je vais alors suivre l’odeur afin de savoir d’où elle vient.

J’arrive dans la cuisine, je vois ma fille devant moi, elle cuisine comme à son habitude. Je m’avance vers elle, je l’observe doucement, elle me pose une question, je me dis que je dois y répondre. « Non un souci qui me tracasse, il faut que l’on parle Romane… »
Je prends la tasse, je la repose sur le meuble, puis prenant les mains de ma fille, je l’emmène à la table de la cuisine. Je souris, et tout en regardant sa mèche de cheveux, je me dis que je dois lui dire sauf que je n’y arrive pas. Je souris, j’ai les yeux humides, je sais que l’émotion va vite me prendre par la main. Je l’observe, émue, je ne sais pas trop quoi lui dire et je tente une approche :

« On va avoir une discussion sérieuse et il ne faudra pas que tut e vexe, tu comprends… ? »

Je souris toujours en ayant les larmes qui coulent le long de mes joues. Je fini par le faire bien que cela ne soit pas vraiment le bon moment : « Tu es née grâce à l’un de mes ovules… Je l’ai fait pour ta mère et ton père qui n’arrivaient pas à t’avoir… A leurs morts j’ai essayé de savoir comment tu allais. J’ai toujours eu de tes nouvelles… Je m’en veux, j’aurais dû aller te chercher plutôt… »

© Kimiko & Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
 

[#01]Breakfast moment's Inès

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Far From Any Road :: Welcome to Buffalo :: Town center :: Les habitations-
Sauter vers: