AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

L.Romane Sanders
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 129
◊ moving in to Buffalo : 07/01/2015


MessageSujet: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Mer 7 Jan - 23:12


Romane Lowery Sanders-Beckett

Salut à toi cher lecteur! Tu me dis quelque chose, est ce qu'on s'est pas déjà rencontrés? Je vais me présenter alors qui sait, peut être. Alors avant tout, je m'appelle Romane Lawery Sanders Beckett mais en général on m'appelle Lawry. Je suis né(e) le 4 Janviers 1989 à Buffalo ce qui fait que j'ai donc 26 ans et je suis de Américaine Américaine. Dans la vie de tous les jours je suis Gérante du Sweety Wonderland où je suis pâtissières. Côté coeur je suis Séparée et moi je préfère Ni l’un ni l’autre je déteste être mise dans des cases. On dit de moi que je suis têtue, réponse à tout et impulsive mais aussi que je suis Attachante - à l'écoute - Blageuse.

Ça ... c'est vraiment toi!
Quiquonc  me connait sait que je suis sérieuse dans le travail, mais un peu loufoque dans la vie ; avoir une discussion sérieuse avec moi semble plus tenir du miracle d’autre chose, la tête souvent dans les nuages . Ou sur ma petite planète comme vous préférez, je suis dès plus amicale et chaleureuse, mais j’ai aussi un tempérament de feu, je m’emporte très vite et cela redescend de la même façon ; il faut mieux laisser passer l’orage au risque que la foudre s’abatte sur vous. Je suis d’un tempérament pile électrique, j’ai un mal fous à ne rien faire, en fait je crois que je n’ai pas la bonne signification du terme, même quand je dors mon cerveau n’est pas réellement en pause en fait. Je suis aussi sensible , oui oui je suis le genre de nana à avoir besoin d’un kleenex dans un film, vous savez le bruit qu’on entend tous dans les scènes dramatiques ou autres , c’est totalement moi Euh quoi d’autres j’ai tendance à parler tout le temps de mon travail ou faire des comparaisons avec de la pâtisserie. Je suis d’une nature généreuse et aimante mais une véritable handicapée sentimentalement parlant ; j’ai jamais été doué y à voir j’ai dit oui à un homme que je n’aimai pas et n’ai jamais su dire au seul homme de ma vie que je l’aime.
Des tics et des manies j’en ai pleins selon mes émotions ils me trahissent toujours, cette façon de jouer avec mes cheveux quand je suis nerveuse, où alors de taper du pied en rythme quand je suis stressée. Je me mords souvent la lèvre inférieur ; j’ai la manie de faire claquer l’élastique que j’ai au poignet droit quand je commence à m’énerver.  C’est tout ce qui me vient à l’esprit mais vous en découvrez surement d’autre après un peu de temps en ma compagnie.


Ma vie à Buffalo.
Buffalo j’y suis née, avant nous étions d’un autre état mais ma mère souhaitait se rapprochée de sa cousine Inès Beckett. Petite j’adorais cette ville, mais je dois avouer qu’à l’adolescence mon besoin d’espace me donna qu’une envie partir et le plus loin possible !
Rien avoir avec la ville hein seulement le manque d’activité me pesait une vie un peu trop plan plan en somme ! Et puis c’est à cette période que la relation entre mes parents se dégrada et inconsciemment je pensais que si on avait était dans une ville beaucoup plus active tout irait mieux ! J’en suis partie quatre-ans pour aller vivre à Seattle mais maintenant que j’ai perdu mon père puis ma mère d’une longue maladie. J’ai promis de réaliser mon rêve ouvrir ma boutique , local ancestrale de la famille !  Je suis donc bien décidée à rester.
Le conflit ancestral
Que pensez-vous du conflit entre les Kelsey & les Fenley ? Ma mère étant une Beckett j’ai toujours eu parfaitement connaissance des faits de ce conflit , je suis née dedans quoi, comme Obélix qui est tombé dans le chaudron. On ne pas vraiment dire que je souhaite en faire partie mais je suis proche des Kelsey depuis toujours donc évidement il m’arrivait de prendre partie. Je ne sais pas si je vais le faire en revenant enfin il est clair que si un Fenley touche à quelqu’un que je tiens je saurais répliquer
moi et la technologie
La technologie et vous, ça se passe comment ? La technologie et moi ? Pour être honnête tant que je n’ai pas connu tout cet afflux de réseau sociaux de partage , et autres cela ne me manquait en rien vu que je ne connaissais pas. Mais durant mes quatre ans à Seattle je dois oui bien avouer que je suis devenue une total addict présente vingt-quatre heure , sur vingt-quatre, tout en pensant que si on pouvait me greffer carrément le portable à serait le paradis.
Les moyens de transports
Je n’ai aucune préférence à part me servir de mes jambes et de ma voiture , ma petite Austin toujours avec autant de kilomètres au compteur. Sinon le bus même si je souffre d’agoraphobie et de claustrophobie.  

Mis à part ça, je suis un Semi scénario semi esprit perturbé dans mon cerveau et j'ai pour visage Lyndsy Fonseca . J'ai choisi le groupe Ring of Fire. De l'autre côté de l'écran je suis une fille et je m'appelle Marine et j'ai 23 ans. Sinon j'ai connu FFAR J'ai vu une bottes de foin rouler dans le coin et j'en pense Bah je l'aime pas c'est évident surtout que j'y ajoute une nouvelle aventure quoi de  plus normal quoi   .

code par kusumitagraph' | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L.Romane Sanders
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 129
◊ moving in to Buffalo : 07/01/2015


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Mer 7 Jan - 23:14


Mon bureau se trouvait dans un des buildings les plus hauts de Seattle , la vue donnant sur la fameuse tour si connue. Un bureau vaste et lumineux, une bibliothèque en bois massif à la droite de mon bureau ; mon bureau assez spacieux présentant un certains laissé aller niveau rangements, ce qui est une caractéristique de notre métier. Mais je qualifie cela d’un bazar organisé. En face de moi un canapé en cuir, qui semble bien usagé mais c’est volontaire, pour enlever le côté aseptiser de mon cabinet, une table en verre sur laquelle se trouve toujours une bouilloire et des tasses pour le thé, même si parfois un cognac serait plus approprié ! Assis à mon bureau je regarde ma montre en marmonnant « En retard comme toujours… » Soudain la porte s’ouvre à la volée , une tornade en réalité, complétement agitée marchant dans tous les sens, gigotant , elle est nerveuse… et agacée . Cela fait trois ans que je connais Mademoiselle Sanders, presque quatre maintenant, et c’est toujours une boule d’énergie prête à exploser, même si elle se canalise avec le temps, aujourd’hui elle semble complétement bouleversée ne gérant plus rien, c’est la deuxième fois que je la vois ainsi ça n’annonce rien de bon . Perplexe je remets machinalement mes lunettes en place je sais qu’avec Romane il faut attendre que l’orage passe et qu’elle soit prête à parler, au bout de plusieurs minutes elle se laisse tomber dans le canapé soupirant …. C’est à cet instant, que la séance commence. Je me lève toussotant et vais nous servir un thé m’asseyant en face d’elle tout en faisant le service , je remarque à ses prunelles bleues qui sont plus foncés qu’à l’accoutumé , qu’elle n’est pas ravie d’être ici, c’est seulement quand je lui tends sa tasse qu’elle lâche froidement . « Qu’est-ce que je fous ici ?! Je veux dire , je vous voit comme le règlement le dit quand j’ai eu à utiliser mon arme de service, mais la merde ! Je fais que retourner dans ma ville natale en quoi ça vous regarde ?!Hein »
Son visage exprimait bel et bien l’incompréhension, mais aussi la colère, évidement Romane sait l’évidence, c’est bien moi qui suis à l’initiative de cet ultime rendez-vous, attendant qu’elle boive un peu de ce breuvage et se détente, ma tasse à la main tenant la coupelle de l’autre je lui dis qu’une voix calme : « Nous n’allons pas nous mentir depuis que nous nous connaissons, vous savez très bien pourquoi j’ai demandé à ce que vous veniez …. Je me rappelle de notre première rencontre et de la jeune femme perdue qui m’avouait être entrer dans la police dans cette ville pour fuir sa vie, prédéfini depuis des années par sa famille, alors imaginez bien qu’en sachant que vous retourniez à Buffalo, j’ai voulu vous voir , pas pour vous dire que les choses seront dures vous le savez au fond de vous-même ! Mais pour être sure que vous êtes prête psychologiquement et émotionnelle ment à ce retour »
Pas la peine d’être psychologue  depuis près d’une vingtaine pour savoir, que la jeune femme repensait à cette rencontre à cette instant, comme-ci elle revivait chaque instant de cette rencontre . Â cette époque c’était un bleu comme on dit dans le jargon, six mois à peine qu’elle avait intégré un poste dans un commissariat, et malheureusement elle avait dû faire feu ! Il faut savoir que contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, un policier peut rester des années sans avoir à se servir de son arme de service, pour mademoiselle Sanders , ce jour-là arriva très tôt. Tuer quelqu’un n’est jamais une chose facile, même si votre patron et L’IGS vous disent que votre tir était justifié, qu’il n’y avait rien à faire d’autres ce n’est pas pour cela que les agents encaissent bien, cette situation est très mal évaluée. La jeune femme souffrait de troubles post traumatiques, elle était restée des semaines à fixer l’horloge attendant la fin des quarante-cinq minutes réglementaire d’entretien … Et puis un soir elle avait craquée me racontant ses peurs , la principale étant de peur de ne plus être véritablement humaine après cet acte, mais étrangement c’était des souvenirs de petite enfance qui lui revenait  … C’est à partir de ce soir-là que la thérapie avait commencé non pas du Lieutenant Sanders, mais celle de Romane Lowery Sanders.

« Arrêtes de me mentir … Chris longtemps je me suis menti j’ai souffert en silence mais tu as été jusqu’à lui donner Lowery pour second prénom …. Tu ne vas pas quand même me faire l’affront de croire que je n’en connais pas la signification ! C’est la pire humiliation que tu pouvais me faire ! Celle que je ne te pardonnerais jamais ! […] »  
« Je sais pas exactement l’âge que j’avais , mais cette phrase revient souvent dans mes cauchemars, le soleil n’était pas encore levée j’avais soif je me suis donc levée pour aller chercher du lait… Et arrivée au seuil de l’escalier je les ai entendus , enfin je n’ai entendu que ces mots étrangement après il  y a eut un long silence, et j’étais la sans bouger, et finalement je suis retournée dans mon lit, peu de temps après mon père entrait dans ma chambre pour vérifier que je dormais…
En tant que professionnel aguerri, je savais parfaitement que si cette phrase revenait tant ce manifestée dans l’esprit de la jeune femme , cette dernière signifiait forcément quelque chose d’important. Et pourtant après plusieurs séance,  nous l’avons évoqué encore et encore, mais rien ! Romane avait murmuré que c’est cette nuit-là que son enfance avait pris fin. Pourtant mon instinct lui était persuadé que quelque chose de plus important se cachait derrière tout ça , sinon pourquoi, est-ce que cette phrase la hanterait quinze –ans plus tard ? De son enfance elle avait peu dit , en fait c’était le point sur lequel elle restée la plus fermée « En quoi mon enfance jouerait sur mon boulot de flic ! Freud celui-là qu’est ce qui l’a pu écrire comme conneries… » Voilà ce qu’elle avait répondu face à mon insistance, oui Romane avait cette particularité de savoir utiliser les mots dans leur pouvoir le plus grands, aiguisés voir acérés , complètement consciente de ce qu’elle pouvait provoquer comme réaction sur son interlocuteur.
Mais cet agacement et cette colère si peu dissimulés, me prouvaient que je devais approfondir le sujet. Quand elle vint enfin à en parler ; j’ai failli lâcher mon stylo, au lieu de me parler de son enfance à elle ; elle évoqua celle de son amie Maddison.
Une personne qu’elle connaissait depuis ses six ans, sa famille étant installée et actifs dans la vie de Buffalo depuis des générations, les deux fillettes avaient donc tout naturellement grandis ensemble , leur parents brunchant ensemble tous les dimanches ce genre de festivités entre voisin. C’est sur le modèle du foyer de sa meilleure amie que Romane avait construit ses bases sur ce qu’on appelle une relation sentimentale, un véritable foyer contrairement au sien.
«Je ne peux pas dire que mon père ne m’a jamais aimé loin de là, il a été un père des plus aimant bien au contraire, mais mon père et ma mère ont-ils étaient réellement heureux ensemble …. Souvent la question s’immisce dans mon esprit. »
Le nœud du problème de la stabilité sentimentale de Romane résidait là, ayant grandi tout en ayant pleinement conscience que sa mère était malheureuse dans cette union , autant que son paternel en un sens, oui Romane a compris très vite que quelque chose n’allait pas . Aux prémices de l’adolescence ma patiente passé donc plus de temps chez Mady que chez elle, ne supportant plus d’entendre les pleurs de sa mère qu’elle tentait pourtant de dissimuler en enfouissant son visage dans un coussin la nuit . Certes toute relation dans un autre foyer peut-être idéaliser c’est ce qu’on pourrait penser, mais les parents de Maddison semblaient réellement amoureux mariés depuis leurs dernières années de lycée .  Romane entra donc dans une période assez sombre ; l’adolescence n’est déjà pas un long fleuve tranquille, mais on peut réellement dire que cette période chez elle ; ce fut assez délicat.
Alcool , fête sont des étapes classiques, mais Romane à frôler la délinquance plus d’une fois et dans une ville aussi tranquille que Buffalo cela n’est pas vraiment passé inaperçu ! Elle a même fuguée jusque dans l’état de Milwaukee, avec sa meilleure amie, mais aussi le troisième Mousquetaire Dick , un jeune homme de leur âge, tous les trois formés un trio inséparable. Pourquoi le  Milwaukee ? Elle ne savait pas vraiment en fait, comme beaucoup d’adolescent une fugue c’était pour faire avoir un électrochoc à ses parents . La jeune femme a été jusqu’à se droguer au début des drogues douces et puis petit à petit elle franchisa des pallier jusqu’à la cocaïne sans ses deux amies, elle n’en serais pas sorti . Ils ont dû partir encore une fois tous les trois ayant pour excuse de rendre visite à la famille côté paternel de Dick pour faire un sevrage à l’ancienne plutôt que de l’emmener à l’hôpital !

Dick le troisième mousquetaire, mon meilleur ami, mon confident ; mais aussi le seul homme que j’aime pourtant malgré notre proximité et les années je n’ai jamais su lui dire, j’ai mis tellement de temps à en prendre conscience. Vous connaissez cette peur étrange et incontrôlable vous vous dites que c’est votre meilleur ami donc que si vous êtes en couple tout serait parfait une véritable âme sœur ; mais il y a aussi cette fameuse peur de perdre ce meilleur ami si vous déclarez ! Pas parce que les sentiments ne sont pas réciproques, mais parce que si ça foire vous perdez tout amour et meilleur ami . Dick c’est mon âme sœur j’en suis convaincue c’est en parti pour lui que je suis partie à Seattle, on s’est vu là-bas , il a plusieurs années pour sa formation dans la police il avait été admis à l’académie de la ville , je l’ai laissé partir ce jour-là rêvant mille fois de changer la fin de nos adieux ! En vainc . Être à Seattle nous a permis de nous rapprocher encore d’avantage , de retrouver notre complicité ; je crois qu’à toutes mes séances j’ai parlé de lui. A lui là le psy qui me regarde à travers ses carreaux géants, je comprends toujours pas ce que je fous ici, je n’ai pas le choix je dois rentrer chez moi, c’est pas que je le veuille mais je n’ai pas le choix ! Mon père a disparu il y a de cela quelques mois, et ma mère qui se sait condamnée depuis trois ans vit ses derniers moments les médecins m’ont appelé je dois passer ses derniers jours avec elle, je l’aime plus que tout au monde.
Oui j’ai été une fille proche de son père , aimant pêcher avec lui ce genre de chose, le genre de petite fille pour laquelle son père est le meilleur des héros même face à super man ! Mais au début de l’adolescence quand j’ai réalisé que quelque chose clochait dans notre famille, quand j’ai eu l’âge de comprendre ce qui rendait ma mère si triste, la polarité c’est inversée. Inconsciemment sans doute , mais je me suis éloignée et rapprochée de ma mère, sans pour autant qu’elle s’ouvre à moi , ma mère est une femme digne, refusant de gâchée l’image que j’avais de mon paternel . Et je n’ai jamais demandé d’explications sans doute par peur de la réponse ! « Vous êtes sûre de pouvoir gérer votre retour ?!
Je doutais sérieusement des capacités de ma patiente, certes elle quitterait la police en retournant à Buffalo pour réaliser son rêve, mais les fantômes de son passé seront bel et bien présent, elle à fuit il y à quatre ans. Mais là, elle devra faire face, je ne parle pas de poursuivre une thérapie, une fois rentrée , je vois déjà qu’elle me fusille du regard à l’idée que j’évoque le problème. Je tousse légèrement vu que je dois parler d’un autre problème qu’elle va rencontrer au sens propre comme au figuré .
« Qu’allez vous faire face à Marc … ? La question n’était en rien innocente vu leur relation ; cet homme l’avait demandé en mariage il y a un peu plus de six ans , et elle avait dit oui , non pas parce elle était transit d’amour loin de là, simplement parce que le jeune homme la faisait chanté pour qu’elle puisse garder le local familial ; qui se transmet de mère en fille depuis des générations .  Alors elle avait dit oui plus par obligation, qu’autre chose c’est sa mère qui a empêché le pire en lui demandant d’épouser un homme seulement le jour où elle serait amoureuse, promesse qu’elle lui à faite, mais elle à bien du mal à s’imaginer un jour unit à quelqu’un .
« J’en sais rien du tout , comme toujours je verrais le jours où on se croisera mais j’en sais rien il à la rancune tenace…  Tout ce qui compte à cet instant c’est ma mère.»
Promesse que je t’ai faite maman je la tiendrais j’ai économisé pour pouvoir avoir le local autrement, mais je sais qu’il fera tout pour me rendre la vie impossible quand je serais en ville . Mais pour le moment je m’en fous, je rendrais coup pour coup je ne peux pas ne pas passer les derniers jours de ma mère ici, c’est impossible . Une sonnerie interrompt nos pensées signe que la séance et fini je me lève en souriant Promettez moi que si vous perdez pieds vous continuerez votre travail psychologique, je sais ce que vous avez vécu, et que vous vous voiliez la face ou non votre retour va reveiller en vous des choses difficile à surmontez même si votre meilleure amie sera avec vous, ça ne suffira pas je parle d’expérience , vous êtes au bord d’une falaise à deux doigts de tomber..



[/color][/color]
Code:
<img src="IMAGE" width="300">


code par kusumitagraph' | lorelei sebasto cha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

David C. Lowery
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Modos

◊ fields harvested : 148
◊ moving in to Buffalo : 21/09/2014


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Mer 7 Jan - 23:15

MA SOEUR CHERIE !!!!           

Enfin quand je saurais que t'es ma sœur ! Faudra qu'on....  Euh... On verra ça ensemble en rp hein !

Rebienvenue à toi ma belle !  Bon courage pour ta fiche. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

D. Wyatt Leiland
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 348
◊ moving in to Buffalo : 03/08/2014


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Mer 7 Jan - 23:19

Canon Rebienvenue chez toi, pressé de découvrir ce petit perso

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

If you like pina coladas...
Wave after wave, I'm slowly drifting, drifting away. (⚡️) Waves + Robin Schulz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Z. Gabriel Witting
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 424
◊ moving in to Buffalo : 06/08/2014


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Mer 7 Jan - 23:21

Bienviendue à ta maison tu connais l'coin, fais comme chez toi Wink

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ


“You do something to me That I can't explain. So would I be out of line, If I said I miss you.”

Taxe de la Gabynane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L.Romane Sanders
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 129
◊ moving in to Buffalo : 07/01/2015


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Mer 7 Jan - 23:24

Merci Frérot ^^^
Oui la belle Lyndsy comment résister à la belle merci à toi et à Gaby j'espères que vous aimerez la fiche

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Eileen S. Howing
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 111
◊ moving in to Buffalo : 14/11/2014


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Mer 7 Jan - 23:31

bienvenue de nouveau sur le forum avec ce joli nouveau perso. J'ai hâte d'en lire plus même si je connais déjà un peu la bête =D


ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ


YOUR PROMISES THEY LOOK LIKE LIES
YOUR HONESTY LIKE A BACK THAT HIDES A KNIFE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L.Romane Sanders
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 129
◊ moving in to Buffalo : 07/01/2015


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Mer 7 Jan - 23:37

Merci Frérot ^^^
Oui la belle Lyndsy comment résister à la belle merci à toi et à Gaby j'espères que vous aimerez la fiche

Edit Oui Eileen tu as du spoiler par rapport aux autres dis bien à Hazel que sa couz débarque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Trinity 'Trish' Alfrey
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 224
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Jeu 8 Jan - 6:06

Re-bienvenue!

Hâte d'en savoir plus sur la demoiselle
Réserve moi un lien!

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

I swear we were infinite
"They say every atom in our bodies was once a part of a star. Maybe I’m not leaving, maybe I’m going home." @Vincent Freeman ≈ Welcome to Gattaca©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxanne H. Dawson
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Modos

◊ fields harvested : 753
◊ moving in to Buffalo : 07/08/2014


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Jeu 8 Jan - 7:32

Bienvenue, sympa ton choix de vava Wink

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Highway of fallen loves

❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. The climb is all there is. But they’ll never know this. Not until it’s too late.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Saphir L. Keegan
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 435
◊ moving in to Buffalo : 01/09/2014


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Jeu 8 Jan - 13:30

Tish ---> J'en avais l'intention c'est noté je te mpotte une foiiis ssurr pc c'est pour ça que je suis sous Saphir
Roxanne ----> Merci à toi je l'adore Lyndsy depuis ses débuts

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L.Romane Sanders
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 129
◊ moving in to Buffalo : 07/01/2015


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Jeu 8 Jan - 17:23

David C. Lowery a écrit:
MA SOEUR CHERIE !!!!           

Enfin quand je saurais que t'es ma sœur ! Faudra qu'on....  Euh... On verra ça ensemble en rp hein !

Rebienvenue à toi ma belle !  Bon courage pour ta fiche. 

J'ai étais longue j'ai loupée mon vol
Le rp arrive après la fiche et moi aussi je vais savoir que tu es mon frère ça va être folklo
Tu seras le prem's a lire la fiche voir si tout va
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!





MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Jeu 8 Jan - 17:37

ienvenue sur le forum. <3
Revenir en haut Aller en bas

avatar

L.Romane Sanders
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 129
◊ moving in to Buffalo : 07/01/2015


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Jeu 8 Jan - 17:41

Merci Tata j'espère que tu as gardé ma chambre en état

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rain Dawson
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 101
◊ moving in to Buffalo : 10/10/2014


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Jeu 8 Jan - 20:49

Re-bienvenue par ici jolie demoiselle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L.Romane Sanders
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 129
◊ moving in to Buffalo : 07/01/2015


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Sam 10 Jan - 17:55

Merci Rain

Début de fiche commencée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

David C. Lowery
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Modos

◊ fields harvested : 148
◊ moving in to Buffalo : 21/09/2014


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Ven 16 Jan - 22:01

Bienvenue à Buffalo!

   
Et voilà, c'est officiel, tu as obtenu ton laisser-passer pour peupler notre merveilleuse ville, bravo... En espérant que tu ne t'ennuies pas au milieu des moutons et des querelles familiales! Avant d'aller te mêler aux autres fermiers, n'oublie pas d'aller vérifier que le staff un poil cinglé a bien recensé ton avatar dans ce sujet. Il te faut aussi un toit et pour cela, c'est par là, voire même un travail pour payer les factures et c'est ici. La dernière étape, et bien, c'est de se faire tout un tas d'amis dans cette catégorie. Si vraiment tu as peur de te sentir seul, tu as la possibilité de créer tes propres scénarios dans ce coin là ou bien faire une recherche de liens par ici. Et voilà, tu peux aller vaquer à tes occupations sur le forum, t'amuser surtout et aller fouiner dans les fermes environnantes. Encore bienvenue à toi parmi nous  
   
code par kusumitagraph'


Enfin tu connais déjà la maison ! Donc pas besoin de te tenir par la main ma frangine casse noisette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L.Romane Sanders
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 129
◊ moving in to Buffalo : 07/01/2015


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Ven 16 Jan - 22:04

Merci
si si donne moi la main nah

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Latisha K. Hopkins
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 118
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Sam 17 Jan - 0:47

De un cet avatar je l'adore ! De deux le scénario est parfait !

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L.Romane Sanders
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 129
◊ moving in to Buffalo : 07/01/2015


MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane| Sam 17 Jan - 14:41

Merci la miss ^^

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!





MessageSujet: Re: Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane|

Revenir en haut Aller en bas
 

Nous sommes la somme des erreurs de nos pères |Romane|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Far From Any Road :: I wanna know you :: Introduce yourself :: You're in!-
Sauter vers: