AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Love is a battlefield [Trixxie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Trinity 'Trish' Alfrey
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 224
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Love is a battlefield [Trixxie] Mer 17 Déc - 21:08

Trinity Ann Alfrey

   
«I hear your voice, it's haunting me»


   nom : Alfrey
   prénom(s) : Trinity, Ann (C'est aussi le prénom de sa tante qui n'est autre que sa marraine)
   surnom(s) : La plupart des gens, l'appellent Trish, elle se présente d'ailleurs souvent sous ce surnom. Whizz a prit l'habitude de la surnommer Trixxie. Il est le seul à l'appeler ainsi.
   date de naissance : 28/12/1992.
   lieu de naissance : Salt Lake City, Utah.
   âge : 21 ans.
   nationalité : Américaine.
   métier : Etudiante en littérature anglaise, plus par défaut que par réelle vocation. Trish n'a aucune idée de ce qu'elle souhaite réellement faire plus tard et a choisis d'étudier la littérature simplement parce qu'elle aime lire, tout, n'importe quoi. Elle a mit ses études de côté pour venir à Buffalo avec sa mère afin de soutenir sa tante malade et rester au près de sa cousine.
   situation : Amoureuse d'un souvenir d'été.
   orientation : Hétérosexuelle.
   

caractéristiques, tics, signes particuliers, choses à savoir
   
Curieuse, elle aime apprendre et découvrir de nouvelles choses. + Aventureuse, elle n'a pas froid aux yeux, elle aime grimper aux arbres pour observer le coucher du soleil depuis leur cime ou tout simplement sentir le vent sur sa peau. Elle aime explorer des endroits inconnus et marcher des heures en forêt quitte à se perdre parfois. + Elle aime le calme et les endroits simples, inutile de la chercher là où tout le monde est. + D'une nature franche et directe, elle n'a pas la langue dans sa poche. Elle dit tout haut ce que la plupart des gens osent à peine penser tout bas et ne mâche pas ses mots. Beaucoup la trouvent insolente et estiment ses propos trop virulents pour être ceux d'une jeune fille. + Humble, elle n'est pas le genre de fille à en faire des tonnes et admet facilement avoir tort ou tout ignorer d'un sujet.. Elle ne cherche pas à plaire ou à impressionner les autres. Elle aime celle qu'elle est, peu importe à qui elle plait ou déplait. + Elle aime lire et peut passer des heures installée dans un coin à dévorer tous les livres qui lui passent sous la main. Son roman préféré est "Little Women" de Louisa May Alcott, un cadeau de sa marraine pour ses dix ans. + A l'image de Jo March, héroïne de "Little Women", Trish ne s'est jamais réellement intéressée aux garçons. Elle a eu un petit ami au lycée, mais ça n'a pas duré et ils n'ont échangé que quelques baisers. Elle n'a perdu sa virginité que tardivement, à l'âge de 20 ans. Whizz a été sa première fois et elle n'a connu personne depuis l'été qu'ils ont passé ensemble. + Elle vit avec son père et sa mère à Salt Lake City depuis sa naissance.  + Sa mère et sa tante sont originaires de Buffalo. Elles ont quitté la ville pour faire leurs études. Seule Ann est revenue après avoir achevé son cursus universitaire. + Nora s'est mariée avec Adrian, son petit ami de l'époque et ensemble ils ont eu deux filles, Trinity et Holly (14 ans). + Ils ont accueilli la fille d'Ann, Laura qui est du même âge que Trish lorsqu'elle avait 12 ans, afin qu'elle fasse ses études dans de bonnes écoles en même temps que sa cousine. Elle vit depuis avec eux et est la meilleure amie de Trish. + Elle a passé une partie de l'été à animer des visites guidées pour les touristes de Salt Lake City venus visiter le "this is the place heritage park" avant de revenir à Buffalo avec sa mère.+


   avatar : Dakota Fanning
   groupe : Riders in the Sky
   inventé/scénario : Scénario de L. Whizz Fenley
   


   

   
Depuis combien de temps êtes-vous à Buffalo ? Vous y plaisez-vous ?
La première visite de Trish à Buffalo remonte à l'été 2013. Elle est venue y passer les vacances scolaires chez sa tante Ann avec sa cousine Laura. Une fois l'été terminé, elle est rentrée à Salt Lake City pour reprendre ses cours à la fac, son coeur mis à mal en bandoulière. Lorsque sa tante est tombée malade quelques mois plus tard, sa cousine Laura est revenue vivre à Buffalo, mais Trish ne l'a pas suivie. Ce n'était pourtant pas l'envie qui manquait, mais la blonde a préféré achever son année universitaire avant de faire ses bagages. Lorsque l'été est revenu, elle a suivit sa mère et laissé son père et sa soeur derrière elle pour venir s'occuper de sa tante et soutenir Laura.
Elle est donc de retour à Buffalo depuis la fin juillet et n'a pas quitté la ville depuis. Elle a décidé de prendre une année sabbatique pour rester auprès de sa mère qui a elle aussi quitté son travail à SLC pour s'occuper d'Ann qui ne s'est jamais mariée et vivait seule ici jusqu'au retour de Laura.
Depuis son retour, Trish a apprit à connaitre de Buffalo autre chose que les recoins isolés où elle retrouvait Whizz. Elle se promène beaucoup, souvent seule et explore la ville avec cette curiosité maladive qui est la sienne. Elle n'en a jamais assez et aime découvrir les petites choses qui donnent à Buffalo tout son charme. Cette ville lui plait beaucoup. Loin de l'agitation de Salt Lake City où elle s'est toujours sentie à part, un peu trop différente des jeunes de son âge, Buffalo lui donne l'impression d'être vraiment chez elle. Rien d'étonnant, après tout, ne dit on pas "Home is where the heart is"?
Que pensez-vous du conflit entre les Kelsey & les Fenley ? Prenez-vous part pour l'un ou l'autre ?
Si il y a bien une chose à Buffalo qui dépasse totalement Trish, c'est ce conflit qui oppose les deux familles. Bien qu'elle même ait son petit caractère, elle n'est pas vraiment rancunière et n'arrive pas à comprendre comment des générations après le début de ce conflit, les représentants actuels des deux familles en soient encore à se faire la guerre pour un lopin de terre alors qu'elles possèdent déjà des propriétés immenses.
Trinity trouve que cette petite guerre n'est qu'une perte de temps et d'énergie. Elle même, et ce bien qu'elle soit amoureuse d'un Fenley, ne compte pas y prendre part. Elle laisse ça aux autres puisqu'elle considère que cette bataille ne pourra rien donner de bon.
   
   
La technologie et vous, ça se passe comment ?
   En ayant toujours vécu dans une grande ville, Trish a toujours eu accès à la technologie. Son père a fait l'acquisition d'un ordinateur domestique lorsqu'elle avait six ans, et s'est toujours tenu au fait de la technologie. Pour autant, la blonde ne s'est jamais vraiment intéressée à tout ça. Internet lui a été utile pour assouvir sa soif de connaissance, mais elle n'a jamais prit la peine d'ouvrir un compte sur un quelconque réseau social ou ressentit le besoin de tenir un blog comme l'ont fait beaucoup de ses camarades. Un peu à part, du point de vue de ses camarades tout du moins, Trish a toujours préféré un bon livre à un film à la télé ou à une partie de console. Elle n'a d'ailleurs jamais eu de console. Son premier téléphone portable lui a été offert pour son entrée au lycée mais ne lui a jamais réellement servit. Loin d'être accroc aux sms ou aux conversations inutiles, ses parents n'ont jamais eu à lui reprocher le moindre écart dans son forfait téléphonique, ce qui n'a pas toujours été le cas pour Laura qui s'est toujours montré beaucoup plus intéressée qu'elle en matière de technologie. Cette dernière a d'ailleurs rapidement fait l'acquisition d'un ordinateur portable lorsqu'elle est entrée à la fac alors que Trish a préféré continuer à prendre ses cours à la main.
Pour ses 18 ans, son père lui a offert un iphone dont elle est quasiment incapable de se servir. A vrai dire, il ne lui sert presque exclusivement que pour écouter de la musique, plus encore depuis qu'elle est arrivée à Buffalo puisqu'elle est incapable de capter le moindre signal.
Plutôt cheval, voiture, bus ?
  Trinity a horreur des voitures. Son père la tanne depuis ses seize ans pour qu'elle passe son permis, mais la blonde refuse catégoriquement. Elle a peur de prendre le volant et surtout, des autres automobilistes. Elle a donc toujours refusé d'apprendre à conduire et s'est contenté des transports en commun lorsqu'elle vivait à Salt Lake City pour effectuer de longs trajets, et de son vélo pour les trajets plus courts.
Depuis qu'elle est à Buffalo, elle circule majoritairement à pieds ou avec son vélo qu'elle a emmené avec elle. Autant dire que les sept heures de route séparant SLC de Buffalo n'ont pas été une partie de plaisir pour la blonde. Il lui arrive aussi d'emprunter le bus lorsque le temps est moins clément, mais elle préfère autant que possible, se déplacer à pieds, pour ne rien manquer.
Concernant les chevaux, Trinity n'est pas vraiment rassurée par eux. Elle trouve que ce sont des animaux magnifiques et qu'ils n'ont pas l'air méchants, mais sa vie de citadine l'a empêché d'en approcher de trop près durant plusieurs années et si les caresser ne lui fait pas peur, la simple idée e monter dessus l'effraie un peu plus. Elle a beau être aventureuse elle ne s'est toujours pas résolue à monter sur un canasson ce qui lui vaut les moqueries de sa cousine qui elle maitrise aussi bien la conduite que l'équitation.

   
prénom/surnom : Polochon /Jade
   boy or girl ? : Team Boobs!
   ce que vous pensez du forum : J'aurais aimé le découvrir plus tôt
   où vous avez connu le forum : Pub Bazzart, ou PRD. Peut-être les deux  Arrow
   fréquence de connexion :Autant que faire se peut. Majoritairement en semaine, le soir de préférence vu que la journée j'ai cours, et le week-end je bosse pour financer le reste de ma semaine, mais il n'est pas exclu que je passe aussi le week-end en soirée.
   un dernier mot ?  
code par kusumitagraph'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Trinity 'Trish' Alfrey
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 224
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Mer 17 Déc - 21:08


     

     
« I like good strong words that mean something… »

     
Family Portrait


"Et voilà notre nouvelle maison!" Caméra à la main, Adrian Alfrey filme avec attention la devanture de la maison qu'il vient d'acheter avec sa femme. Située à quelques pâtés de maisons de la précédente, celle-ci offre à la famille, suffisamment de chambres pour que chacune des trois filles puisse avoir la sienne, et suffisamment de salles de bain, pour que chacun soit à l'heure à l'école ou au bureau tous les jours. Une véritable révolution!
"Holly, fait coucou à la caméra!". Avec son sourire espiègle et ses yeux rieurs, Holly ressemble énormément à sa mère. "Coucou la caméra!".
Avec un léger rire, Adrian fait demi-tour et filme cette fois Nora, sa femme qui lui adresse un regard faussement réprobateur. "Tu pourrais m'aider à sortir les cartons plutôt tu ne crois pas?" "Quoi, et manquer d'immortaliser la grâce avec laquelle tu les transportes? Allons mon amour, tu me remercieras un jour d'avoir capturé ta beauté sur ce film!" "C'est ça oui, cause toujours!". Nora éclate de rire, et Adrian change de cible. Il filme Laura. Elle est au téléphone avec l'une ou l'autre de ses amies et s'extasie sur la grandeur de sa chambre, et du placard à vêtements qu'elle comporte. "Tu va pas le croire Emily, il est gigantesque! C'est vraiment trop génial!". "Salut miss monde, tu crois que tu pourrais venir nous aider à déballer les cartons?" Laura lui tire la langue et s'éloigne de son objectif pour mieux discuter avec son amie. "Ah, les jeunes..." Commente Adrian avec un soupir avant d'orienter sa caméra vers la dernière fille de la maison. Debout dans le camion de déménagement, Trinity fouille dans les cartons restés à l'intérieur. "Qu'est-ce que tu cherches Trish?" "Mon livre, j'étais sure de l'avoir pris avec moi... Oh non papa! Arrêtes...!" Elle vient de réaliser que son père la filme et s'applique à cacher son visage à la caméra. "Allez montre toi!" "Non allez, arrête!". Elle proteste, mais son rire trahit son manque de conviction...
"Adrian, pose moi cette caméra, et vient nous aider!"
Fin de la bande vidéo.


I Know what you

did last summer


Eté 2013. Buffalo, Wyoming.

"Ne vous éloignez pas trop les filles d'accord? On se retrouve ici pour 18h!" "Ok, ok! A plus tard!" Lance Trinity tout en agrippant le bras de sa cousine pour l'entrainer avec elle. "Qu'est ce qu'on fait alors?" "On part pour une aventure!" annonce la blonde avec un clin d'oeil à l'attention de Laura. "Y a une ferme un peu plus loin, ça te tente une ballade à cheval?" Propose la brune pleine d'espoir. "Tu te moques de moi j'espère, tu sais que j'aime pas les chevaux..." "Oh, allez... Essaye au moins! Je suis sure que tu vas adorer ça!". Très peu convaincue, Trish suit tout de même sa cousine jusqu'à la ferme des Fenley où elles arrivent après quelques dizaines de minutes de marche qui paraissent interminables aux yeux de Laura, et bien trop courtes à ceux de Trish qui sent l'appréhension la gagner à mesure qu'elles approchent des écuries. Il n'y a personne pour les recevoir, pas un seul fermier à l'horizon. "Y a personne, ils sont p'tet fermés..." "C'est bien tenté mais non. On à qu'à faire le tour! Je prend la droite et toi la gauche. On se retrouve ici ok?!" "Ok..." soupire la blonde qui se résigne à faire le tour de l'écurie. Elle marche lentement, pas vraiment motivée à trouver quelqu'un. Après tout, si elles ne trouvent personne, elles pourront toujours aller explorer un autre endroit. Une ballade en forêt la tenterait bien, bien plus qu'une excursion à cheval à vrai dire...
A la moitié du chemin, toujours personne à l'horizon. La blonde achève son tour du bâtiment et pousse un petit juron étouffé lorsqu'elle aperçoit deux hommes. L'un d'eux remonte dans sa voiture et s'éloigne rapidement tandis que l'autre se dirige dans la direction de Laura qu'il heurte de plein fouet. " Désolée.. Tu travailles ici !". Trish soupire, tandis que Laura jubile jusqu'à ce que le garçon ouvre la bouche." Et tu f’rais bien d’porter des lunettes, même si t’as un sacré sens de l’observation.". En l'entendant, la blonde fronce les sourcils et se manifeste rapidement. Elle déteste la méchanceté gratuite et ne supporte pas la façon dont ce type s'adresse à sa cousine. "Nan mais quel abruti..." Lance-t-elle tout en se dirigeant vers Laura qu'elle prend par le bras pour l'entrainer avec elle. " Je vois que la politesse ne s'apprend pas partout. " Ajoute-t-elle en lançant un dernier regard réprobateur au garçon, Laura sur ses talons. Entrainant la brune avec elle, Trish se dirige vers la route quittant la ferme. "Merde, il était trop mignon! T'aurais plus être plus gentille Trish!" "Depuis quand être mignon est-une excuse pour se comporter comme un gros con?" "T'es vraiment qu'une rabat joie Alfrey..."

***

« Hey, Trish, tu vois ce que je vois ? » Laura semble toute excitée, et Trinity jette un regard circulaire aux alentours. « Non, quoi ? » Après tout, elles sont dans une fête foraine, il y a tellement de choses à voir ! « Regarde, c’est le beau gosse de l’autre jour, celui de la ferme ! » Maintenant qu’elle le lui fait remarquer, Trish l’aperçois, accoudé à son stand, aussi avenant qu’une porte de prison. La bonne humeur personnifiée ce type ! « Tu vas trouver ça surprenant, mais j’ai toujours rêvé d’apprendre à tirer à la carabine ! » annonce Laura avec un petit sourire malin avant d’entrainer sa cousine vers le stand. «Effectivement, c’est surprenant… » Commente la blonde en levant les yeux au ciel avant d’adresser un sourire à Laura.
« On peut essayer? » Toujours aussi aimable, le type se contente d’acquiescer et d’expliquer les règles. Laura boit ses paroles, et Trinity elle, se contente de l’écouter distraitement. Elle n’a pas prévu de faire du tir à la carabine son nouveau hobby et ne compte même pas essayer. Elle ne donnera pas d’argent à cet idiot… ! Laura tente le coup et s’esclaffe chaque fois qu’elle rate son coup. Autrement dit à chaque fois… Une fois la partie finie, Trish fait très vite comprendre à sa cousine qu’il n’y en aura pas de deuxième et entraine la brune avec elle à la recherche d’un petit truc à grignoter avant de rentrer à l’hôtel.

Plus tard dans la nuit, Laura somnole devant une comédie sentimentale. Holly est déjà endormie, et Trinity s’ennuie fermement. Elle a déjà vu ce film des dizaines de fois et n’est pas d’humeur à le voir à nouveau. « Je reviens » glisse-t-elle à Laura qui l’écoute à peine avant de quitter la chambre son téléphone en main. Elle longe le couloir extérieur et rejoins le parking tout en pianotant sur l’écran tactile du smartphone. Rien à faire, pas le moindre réseau. Impossible d’envoyer ou de recevoir quoi que ce soit dans le coin. Pas qu’elle s’attende à recevoir le moindre message d’un quelconque ami, mais qui sait… Après avoir traversé le parking, elle s’installe sur le bord du trottoir et cherche en vain à faire fonctionner son téléphone. Quand des pas se font entendre près d’elle, elle pense tout de suite que Laura s’est levée pour la rejoindre et ne prend même pas la peine de lever les yeux de son écran pour lui parler. « Il est tout nouveau, j’arrive pas à.. » Elle laisse sa phrase en suspend lorsqu’après avoir relevé les yeux vers le nouveau venu, elle réalise qu’il ressemble à tout sauf à Laura. « On capte pas ici t’façon. Même si ton truc est high-tech. » Merci pour le scoop Captain Obvious… Trish quitte son trottoir pour lui faire face et l’observe quelques secondes, en silence, avant d’ouvrir à nouveau la bouche. Elle n’a rien à lui dire, et il s’est montré suffisamment désagréable jusqu’à présent pour qu’elle n’ai pas la moindre envie d’entamer une quelconque conversation avec lui. « Bon. J’vais rejoindre ma chambre, ma cousine doit surement… » Soupir. « Dormir. ». La perspective de rejoindre sa chambre ne l’enchante pas plus, mais elle s’y résigne pourtant jusqu’à ce que le fermier ouvre à nouveau la bouche. « Tu veux voir un truc cool ? » Piquée au vif dans sa curiosité, Trish hésite un instant. Elle ne comprend pas vraiment pourquoi il lui fait une telle proposition après s’être montré si froid, mais elle doit bien admettre que l’invitation est plutôt tentante. Malgré l’excitation provoquée par sa curiosité, la blonde adopte un air détaché qui jure avec son sourire. Hors de question qu’il croit lui être sympathique, même si tout à coup, elle ne le trouve plus aussi désagréable. Les mains dans les poches, elle se contente de hausser les épaules comme si de rien n’était avant de lui emboiter le pas.
Une fois les présentations faites, les siennes tout du moins, Trish s’accommode rapidement du silence du garçon. Elle a bien compris qu’il n’est pas du genre bavard et n’essaye même pas d’engager la conversation. Elle se contente de le suivre durant de longues minutes, trop excitée pour avoir la présence d’esprit de s’inquiéter. Une fois arrivés à destination, Trinity est particulièrement fière de lui montrer qu’elle n’a besoin d’aucune aide pour franchir le petit muret d’enceinte d’un vieux moulin et lui adresse un sourire amical tandis qu’ils s’étudient l’un l’autre. A bien le regarder cette fois, Trish comprend ce que lui trouve Laura. Il est plutôt mignon quand il n’aboie pas sur les gens… ! L’impression est de courte durée. Il rompt le contact visuel et se dirige vers une porte dissimulée sous un tas de branchages donnant sur l’arrière du moulin. Une fois de plus, contrairement à ce que l’on est en droit d’attendre d’une jeune fille de son âge, Trish ne s’inquiète pas outre mesure à l’idée d’entrer dans un vieux moulin, perdu au milieu de nulle part, en compagnie d’un parfait inconnu.« Pitié, me dis pas que tu es un malade et que c’est ici que tu emmènes tes victimes.. » Elle rit à sa propre blague tandis qu’il reste impassible. C’est agaçant, mais ça le rend presque intéressant, intriguant. Peut-être qu’elle devrait réellement s’inquiéter au fond, mais quelque chose lui dit que c’est inutile. Elle parcours la pièce du regard, et remarque une pile de livres entassés sur une caisse en bois. Le nombre et la diversité des auteurs est assez impressionnante, mais un exemplaire du « Silmarillion » de Tolkien posé en haut de la pile attire plus particulièrement son attention. « J’aime bien cet auteur moi aussi. Tu lis beaucoup.. » Commente-t-elle en attrapant le livre pour l’ouvrir à la page marquée par un petit morceau de papier jauni.« J’ai p’t’être pas été à la fac, mais j’suis quand même cultivé.. ». Elle ne l’écoute qu’à moitié, absorbée par sa lecture. Elle le rejoint à l’aveugle dans les escaliers et s’installe dans un équilibre précaire près de lui avant de lire à haute voix cette fois : « Il arriva, un jour avant la venue du printemps, que Lùthien dansait sur une colline verdoyante, et qu'elle se mit soudain à chanter d'une voix haute et claire, un chant qui vous perçait le cœur comme celui de l'alouette quand il s'élève des portes de la nuit pour lancer sa mélodie vers les étoiles mourantes, voyant déjà le soleil derrière les murailles du monde. Et le chant de Lùthien défit les liens de l'hiver, libéra les eaux gelées qui se mirent à bruire, et des fleurs naquirent de la terre glacée là où s'étaient posés ses pas. » Elle s’arrête de lire lorsque les doigts du garçon se posent sur le livre. Elle relève un regard interrogateur vers lui, mais n’a pas besoin d’ouvrir la bouche pour obtenir une réponse à sa question silencieuse. Les lèvres du fermier s’emparent des siennes et la surprise la fige quelques secondes avant qu’elle ne se risque à répondre à son baiser, délaissant le livre pour glisser ses doigts dans sa nuque et approfondir leur étreinte jusqu’à ce qu’il ne la repousse légèrement. «  Tu devrais rentrer à l’hôtel.. ». Surprise, vexée et même en colère, Trinity ne se fait pas prier pour rentrer et ne le laisse la raccompagner que pour éviter de se perdre dans ces rues qu’elle connait mal. Elle prend soin de marcher quelques mètres devant lui, à une allure soutenue, et ne lui adresse surtout pas la parole, pas même pour lui dire au revoir. Elle se contente de l’abandonner sur le parking sans un regard. Non mais pour qui il se prend cet imbécile ?!
***

Laura avait insisté pour qu’elles se rendent à la fête organisée par les Kelsey. L’un d’eux les y avait invitées un peu plus tôt dans la journée, et sous le charme du grand brun, Laura « cœur d’artichaut » comme se plaisait parfois à la surnommer Trinity, avait accepté sans hésitation, sans même prendre le temps de demander son avis à sa cousine. Embarquée contre son gré, la blonde avait finalement cédé, enfilé un short en jean et une chemise sans manche et suivit sa cousine jusqu’à la propriété des Kelsey. Là-bas, elle avait accepté une bière à laquelle elle n’avait quasiment pas touché et attendu sagement que le temps passe tandis que Laura s’en était donné à cœur joie, avec l’alcool, mais aussi avec les garçons. Il n’en est sans doute pas resté un avec lequel elle n’ait pas un peu flirté, « pour rire ».
Ennuyé à mourir, pas vraiment dans son élément, toujours un peu à part, Trinity n’est resté sur place que pour surveiller sa cousine et lui éviter des ennuis. Sa soirée ne s’est un peu égayée qu’à l’arrivé de ce garçon. Elle avait beau lui en vouloir pour la façon dont il l’avait repoussé la dernière fois alors qu’il était à l’origine de ce baiser, elle était tout de même satisfaite de le voir débarquer. « Hé ! J’te connais toi! » Parée de son plus beau sourire, elle se renfrogna légèrement en voyant qu’il ne prenait même pas la peine de la saluer, ou ne serait-ce que de lui sourire en retour. « J’te présente Laura, ma cousine, mais tu l’as déjà vu.. » Elle resta plantée là près de lui quelques secondes, espérant une quelconque réaction de sa part, mais rien. Toujours ce même silence, comme s’il ne l’avait jamais embrassée dans un moulin abandonné. Quel sale type ! Agacée, vexée aussi sans aucun doute, elle le planta là, entrainant sa cousine avec elle en direction des festivités. Puisqu’il ne voulait pas lui parler, qu’il reste donc tout seul !
Pourtant, lorsque Laura s’écroula ivre morte quelques minutes plus tard, Trinity se sentit soulagée de le voir arriver précipitamment pour l’aider à soutenir la brune. Lawrence allait s’en aller quand la cousine de Trish s’écroula, visiblement ivre morte et qu’il se précipita pour les aider. « J’vous ramène.. » Elle n’osa pas protester. La faute à son air déterminé sans doute, ou la conscience d’être incapable de s’occuper de Laura toute seule. Elle le suivit tandis qu’il portait Laura et jugea utile de préciser qu’elles n’avaient aucun moyen de rentrer autrement qu’à pieds.« On est venu en bus… » Pas vraiment étonnée par son manque de réaction, elle choisit elle aussi de se murer dans le silence, et bientôt, seule la voix de Laura continua de s’élever.
« Non. On va jamais tenir là-dessus ». Elle venait de poser les yeux sur la vieille mobylette sur laquelle il comptait surement les ramener. Elle en était persuadée, ils n’arriveraient jamais à tenir à trois sur une si petite machine. Et pourtant, elle décida de lui faire confiance et de tenter le coup. Il avait l’air sur de lui, et elle n’eut pas le courage de remettre très longtemps son assurance en doute. Quelque chose en lui inspirait la confiance, et lorsqu’ils arrivèrent au motel en un seul morceau, Trinity se félicita d’avoir choisi de le suivre dans sa folie.

« Merci, farmboy .. » « C’normal, Trixxie. » Elle lui adressa un sourire auquel il répondit cette fois. Ce surnom n’était pas le meilleur qu’on ait pu lui donner, mais il avait le mérite d’être original. Contre toute attente, il lui plaisait. Sans doute tout autant que lui, lui plaisait. Elle lui offrit à boire et le rejoignit sur le balcon une fois Laura mise au lit. Holly dormait depuis longtemps, et ils avaient veillés à ne pas faire trop de bruit en déposant la brune dans son lit.« Alors comme ça.. c’est pas des blagues cette histoire de guerre ent— » Il lui coupa à nouveau la parole pour l’embrasser. Seulement cette fois, elle ne lui laissa pas le temps de la repousser et s’en chargea pour lui. Posant ses mains sur son torse, elle se détacha de lui pour protester, sans grande conviction. « Je vais finir par croire que le son de ma voix te dérange, vu que tu essaies toujours de me faire taire.. » Il ne répondit rien et se contenta se joindre sa main à la sienne avant de l’embrasser à nouveau puis de se détacher d’elle une nouvelle fois. « Je devrais rentrer. » Cette fois, Trish acquiesça avec un sourire. Elle savait qu’elle le reverrait de nouveau, qu’ils avaient passé un autre cap. Elle l’embrassa à nouveau et se laissa sans doute un peu emporter par ses émotions. Glissant ses doigts sous son tee-shirt, elle donna un nouvel élan à ce baiser qui prit une tournure tout à faire différente jusqu’à ce que Laura se manifeste. Réveillée par un haut le cœur, elle avait couru jusqu’à la salle de bain pour y purger son ivresse, et tous les deux avaient décidés de se séparer là pour mieux se retrouver plus tard.

***
Il s’appelait Lawrence, mais tout le monde l’appelait Whizz. Aux yeux de Trinity, Trixxie, il était le souvenir de son plus bel été. Ils avaient passé le reste des vacances ensemble et Lawrence avait pris une place importante dans son coeur. Il était synonyme de rires, de secrets, de rendez-vous nocturnes, de premières fois. Il était synonyme d’amour.
Elle avait d’ailleurs décidé de lui dire qu’elle l’aimait ce soir-là. Elle voulait qu’il sache à quel point il comptait pour elle. Au lieu de ça, elle l’avait laissé seul dans cette cachette qu’ils avaient partagés des nuits durant, blessée, humiliée et surtout profondément déçue. Elle était rentrée à l’hôtel et avait séché ses larmes de rage avant d’entrer dans la chambre. Laura ne dormait pas et avait tout de suite remarqué sa mine défaite. « Qu’est ce qui s’est passé ? ». Elle ne répondit pas et se contenta de fondre en larmes dans les bras de sa cousine qui l’étreignit jusqu’à ce qu’elle soit calmée. Puis elle lui expliqua, tout. « Tu sais, je l’ai vu au village, avec une fille. Ils avaient l’air vraiment super proche. C’est peut-être pour ça qu’il a jamais rien dit à personne… ». Le salaud…

Dear Lawrence


Février 2014. Salt Lake City, Utah.

Cher Whizz,
Cher Lawrence,

Lawrence.


Assise à son bureau, Trinity rédige une nouvelle lettre à l'attention de Lawrence. Elle lui a écrit régulièrement depuis son retour à Salt Lake City. D'abord pour s'excuser de n'être pas venue dire au revoir, puis ensuite, pour garder vivace dans l'esprit du jeune homme, le souvenir de leur été. Il avait beau l'avoir profondément blessée, il n'en restait pas moins important à ses yeux, même si elle prenait soin d'adopter un ton détaché dans ses lettres, comme si elle écrivait à un vieil ami plutôt qu'à ce garçon qui lui manque tant.

J'espère que cette lettre, tout comme les précédentes, te trouveras en bonne santé. Encore que, j'aimerais qu'on m'apprenne qu'on t'as coupé les deux mains, ou que tu as oublié comment on écrit, n'importe quoi, pourvu que ton silence ne soit pas le simple fruit de ton indifférence.

Comme les précédentes, et celles qui suivront, Trish risque de mettre longtemps à réussir à coucher ses meilleurs sentiments sur le papier tout en taisant les autres. Un soupir, et elle envoie sa feuille chiffonnée rejoindre les autres tentatives avortées de communication, là-bas, sur le sol juste à côté de la poubelle déjà pleine. Elle attrape une nouvelle feuille et reprend tout depuis le début.

Cher Lawrence.

J'espère que cette lettre te trouveras en bonne santé et que tout se passe bien pour toi à Buffalo. Puisque je n'ai pas eu de tes nouvelles depuis ta dernière lettre, la seule que tu ais écrite, j'imagine que tu vas bien, et que tu es simplement trop occupé pour prendre le temps de me répondre. Pas e nouvelles, bonnes nouvelles n'est-ce pas?

Ici tout va bien, on nous assomme de travail à l'université. J'ai du lire une bonne dizaine de livres depuis la reprise des cours. Je suis sure que certains te plairaient!
Laura a reprit les cours elle aussi, même si elle passe plus de temps à planifier ses prochaines vacances à Buffalo qu'à travailler. Elle a vraiment hâte de revenir...


Une page de banalités plus tard, la blonde repose son stylo et relis attentivement sa lettre. Rien de trop personnel. Elle ne précise pas qu'il lui manque, seulement Buffalo. Elle ne lui dit pas qu'elle pense à lui souvent, seulement que Laura ne cesse de reparler de leur vacances à Buffalo. Elle ne lui dit pas non plus, qu'elle ne sera pas du voyage organisé pour les vacances de printemps, simplement que Laura a hâte de revenir.
Sa relecture terminée, elle reprend son stylo pour ajouter la touche finale:

Sincerely, your Trixxie.

P.S: I love you


Mars 2014. Buffalo, Wyoming.

Il est 20h passé. Trinity pousse la porte de la maison après avoir passé la journée à faire visiter le "this is the place heritage park" de long en large à des touristes venus des quatre coins du pays. Exténuée, elle n'aspire qu'à un bon bain et à un repas chaud. Mais c'est sans compter sur Holly qui déboule du salon avec une lettre encore close à la main. "Hey Trish, il y a une lettre de Laura pour toi! Je voulais l'ouvrir, mais maman a dit que je devais t'attendre...". Avec un sourire fatigué, la blonde prend la lettre que lui tend sa petite soeur et la décachette avec soin. Laura est partie depuis une semaine, et faute de réseau téléphonique correct, elle avait promis d'écrire à sa cousine pour lui donner les dernières nouvelles. Trinity attend notamment des nouvelles de Lawrence qui n'a pas répondu à ses dernières lettres.

Chère Trish

Tu me manques horriblement. Une semaine à peine, et Salt Lake City me parait être à l'autre bout du monde. Buffalo sans toi, c'est définitivement moins marrant. Heureusement, Whizz et les autres sont là pour me tenir compagnie.

Whizz... Alors il va bien. Un léger pincement au coeur accompagne la suite de sa lecture. Elle espérait vraiment que son silence ne soit pas le simple fruit de son indifférence, mais ça semblait pourtant être le cas. A moins que cette fille dont avait parlé Laura à la fin de l'été n'en soit la cause. Quoi qu'il en soit, Lawrence n'a aucune excuse valable.

(...) Ma mère semble tout le temps fatiguée. Elle ne mange pas beaucoup. Je m'inquiète pour elle. On dirait que ma présence lui fait plus de mal que de bien parfois. J'ai l'impression qu'elle regrette de m'avoir laissé vivre chez vous tout ce temps. J'ai peur de rentrer et de la laisser à nouveau seule. Elle a vraiment l'air mal en point.

Pauvre Ann. Vivre seule à Buffalo ne doit pas être simple tous les jours. Malgré tout, Trinity est persuadée que la présence de Laura ne peut être que bénéfique pour sa tante. Avoir sa fille à ses côtés ne peut que lui faire du bien... N'est-ce pas?

(...) Je sais que je ne devrais pas te le dire, mais j'ai revu cette fille avec Lawrence, ils semblent toujours très proches. J'ai pas osé demander quelle était la nature de leur relation, mais j'ai l'impression que c'est quelque chose de sérieux.

Nouvelle boule dans la gorge. Trish dégluti douloureusement et inspire profondément pour se redonner consistance. Devant elle, Holly l'observe et lui adresse un regard interrogateur auquel sa soeur répond par un sourire rassurant. Elle va bien. C'est la vie.

(...) Tu me manques vraiment beaucoup.

Laura.
PS: I Love you.

Here and back again


Aout 2014. Buffalo, Wyoming.

Laura n'est jamais revenue de Buffalo. Trinity n'y a pas remis les pieds depuis l'été dernier. Elle a passé chaque relâche scolaire à travailler au "this is the place heritage park". Elle a cessé d'écrire à Lawrence et repris une vie quasi-normale. Elle n'a pourtant pas cessé de penser à lui, mais a décidé qu'il valait mieux avancer plutôt que de s'accrocher au passé, c'est bien ce qu'il a fait lui, non?

Dans la voiture qui la ramène à Buffalo en compagnie de sa mère, elle relis pour la cent millième fois au moins, son exemplaire de Little Women. Elle le connait déjà par coeur, mais ne s'en lasse jamais. Seulement cette fois, ce n'est plus à Jo qu'elle s'identifie, mais au pauvre Laurie, repoussé par elle alors qu'il tentait de lui avouer ses sentiments. Quelle ironie.

Lorsque la voiture s'arrête devant la maison de sa tante, Trish en descend sans tarder et inspire l'air frais. Elle a horreur des voitures, et plus encore des longs voyages. Ces sept dernières heures lui ont parut interminables. La porte de la maison s'ouvre, et une tornade brune se précipite à l'extérieur pour se jeter dans les bras de la blonde et la serrer contre elle. "Tu m'as tellement manqué!!!" gémit Laura en la serrant contre elle. Pas une seule seconde prise de remords malgré les mensonges qu'elle a raconté à sa cousine dans sa lettre, la brune l'entraine à l'intérieur de la maison où les attend Ann, de plus en plus faible.

***

Après s'être accordée quelques jours pour reprendre ses marques et se préparer mentalement à éventuellement, croiser Lawrence au hasard d'une rue, Trinity a finalement accepté d'accompagner Laura pour une ballade à cheval, à condition qu'il s'agisse d'une ballade en calèche.
Soulagée de ne pas être tombée sur Lawrence lors de sa réservation effectuée par téléphone, la blonde n'est plus aussi sereine lorsqu'elle arrive en compagnie de sa cousine aux abords de la ferme des Fenley. Ce terrain lui rappelle de trop nombreux souvenirs, et elle sent un léger pincement au coeur l'étreindre alors qu'elle s'approche des écuries. Lorsqu'elle l'aperçoit de dos, occupé à atteler un cheval à la calèche, elle déglutit nerveusement et inspire profondément avant de s'approcher de lui. "Si j’avais su que c’était toi qui t’occupais de la balade, j’aurais pas réservé pour aujourd’hui". Elle prend un air faussement ennuyé et essaye de faire ressortir le côté ironique de ses paroles, mais sans grand succès. Même le sourire qu'elle s'efforce d'afficher ne semble pas dérider le fermier qui se contente de la dévisager un instant derrière ses lunettes noires avant de retourner à son travail. Toujours aussi aimable."Hmm.. Ca fait longtemps.. " "Oh, pardon j’avais pas saisi qu’on jouait à ça maint’nant. Faut que j’t’interroge sur les dernières nouvelles ?". Elle serre les dents et encaisse, mais son regard se fait assassin. Elle le déteste autant qu'elle aimerait se jeter contre lui pour le frapper, ou l'embrasser. Elle n'en est pas encore certaine. "T'es vraiment qu'un gros con quand tu t'y met Fenley..." Crache-t-elle avant de tourner les talons et de partir en direction du bureau pour y récupérer Laura venue confirmer leur visite. "On s'en va, j'ai plus du tout envie de faire de ballade..."

Après le repas, Trinity monte dans sa chambre pour lire avant de se coucher. Elle n'est pas d'humeur à partager un film avec Laura, sa mère et sa tante, et préfère se replonger dans la lecture de son roman. Elle allume la lumière, et se dirige vers la fenêtre pour fermer les volets, juste au cas où elle s’endormirait sur son livre comme ça lui arrive souvent. Elle se penche pour attraper les battants de bois plaqués au mur lorsqu'elle aperçois Lawrence en contrebas. Intriguée, elle fronce légèrement les sourcils et prend le temps de fermer correctement les volets avant de descendre. Avant de quitter sa chambre, elle attrape dans sa valise, un livre tout neuf, et rejoint sans bruit Lawrence devant la maison.
Parvenue à sa hauteur, elle croise les bras et l'observe en silence. Elle attend  une réaction de sa part, qu'il dise quelque chose, n'importe quoi, mais rien ne vient. Comme toujours, il reste silencieux, stoïque. Ce qu'il peut être agaçant! Face à ce manque de réaction, parce qu'elle n'a pas chaud et qu'elle ne compte pas attendre après lui cent sept ans, Trish pousse un soupir d'exaspération et tourne les talons pour rejoindre la maison lorsqu'elle l'entend siffler. S'arrêtant net, elle ne se retourne pas pour autant."La mère de Laura est malade, c’est pour ça que je suis ici." Aucune réaction. Ca ne l'étonne même plus, mais ça continue tout de même de l'agacer. Elle se retourne d'ailleurs pour le lui faire savoir mais se ravise au dernier moment. Lui hurler dessus ne servirait à rien. Elle se contente d'inspirer profondément pour retrouver son calme et reprend finalement la parole." Alors voilà. C’est pour ça que je suis là… J’t’avais ramené ça aussi mais.. T’en fais ce que tu veux. ". Elle fait un pas dans sa direction et dépose entre ses doigts un exemplaire neuf de Little women acheté à son attention quelques mois plus tôt. Elle comptait le lui envoyer par la poste avant de décider de ne plus lui écrire. Sans rien ajouter, elle fait finalement demi-tour et rentre dans la maison, une boule dans l'estomac. Boule qui semble ne plus l'avoir quitté depuis l'été dernier.





----

Depuis son retour à Buffalo, Trixxie a fait plusieurs allés-retour entre le Wyoming et l'Utah, notamment pour récupérer d'autres affaires et mettre en ordre sa vie là-bas. Elle a passé les mois de Septembre et d'Octobre à Salt Lake City dans cet optique avant de revenir à Buffalo pour de bon. Depuis, son père et sa soeur font régulièrement le déplacement pour passer le week end avec eux ou encore, plus récemment, les fêtes de fin d'année.
Elle a récemment trouvé un petit job à l'épicerie du coin pour ne pas rester sans rien faire.
       

     
code par kusumitagraph'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Eileen S. Howing
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 111
◊ moving in to Buffalo : 14/11/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Mer 17 Déc - 21:24

Bienvenue ici
Super choix de scenarioooooooo Wink
Si tu as la moindre question surtout n'hésite pas Very Happy nous sommes là pour te renseigner

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ


YOUR PROMISES THEY LOOK LIKE LIES
YOUR HONESTY LIKE A BACK THAT HIDES A KNIFE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

F. 'Sky' Elliot
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 1730
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Mer 17 Déc - 21:26

Eheheh, toi et moi, un lien sera obligatoire Ravi d'te retrouver dans les parages en tout cas donc bienvenue à toi et comme l'a dit Eileen, si besoin, on est là

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ


If love is blind, then maybe a blind person that loves has a greater understanding of it ©️ bizzle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Candice J. McIntyre
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 52
◊ moving in to Buffalo : 15/12/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Mer 17 Déc - 21:35

Bienvenue & courage pour ta fiche Smile

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

❄ Second star to the right and straight on till morning
Oui mais au début ça faisait tellement bizarre quand quelqu'un me touchait, me caressait, quand quelqu'un criait et me faisait danser mais j'étais bien, oui j'étais bien. Alors merci, oui merci de m'avoir choisi, merci d'avoir cru tellement en moi, aujourd'hui je suis devenu ce que je voulais, oui ce que je voulais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Pacey J. Garfield
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Modos

◊ fields harvested : 1074
◊ moving in to Buffalo : 11/08/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Mer 17 Déc - 22:08

Bienvenue. Razz

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ


Aimer et être aimé en retour est une règle absolue
"Le plus grand bien que vous puissiez faire à quelqu'un, ce n'est pas de partager vos richesses avec lui mais de lui révéler les siennes." - Benjamin Disraeli©endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Trinity 'Trish' Alfrey
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 224
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Mer 17 Déc - 22:42

Eileen: Merci beaucoup!  J'ai vraiment eu le coup de foudre pour ce scénario, il est juste parfait

Sky: J'espère bien oui qu'on aura un lien!!!  En tout cas, c'est promis, si j'ai la moindre question, j'hésiterais pas à vous harceler!

Candice: Merci beaucoup! Merveilleux choix d'avatar, j'ai adoré jouer J-Law sur un ancien forum

Pacey: J'adore ton pseudo  Et merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Latisha K. Hopkins
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 118
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Jeu 18 Déc - 9:40

Je te souhaite la bienvenu, même si j'arrive en même temps et que j'ai encore le nez dans la création de ma fiche. Wink

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Saphir L. Keegan
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 435
◊ moving in to Buffalo : 01/09/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Jeu 18 Déc - 11:45

Bienvenue à toi bon courage pour ta fiche =)
Have a fun !

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!





MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Jeu 18 Déc - 12:32

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Lily A. Fowler
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 33
◊ moving in to Buffalo : 15/12/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Jeu 18 Déc - 12:44

Bienvenue à toi parmi nouuuus

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

I tried, really... But I did not make a success, I am terribly sorry about it.


Un jour, on croit tout savoir, on ne visualise pas la notion d'échec, on est jeune et inconscient. Puis le jour ou la fleur fane, on le sait, cette fois-ci c'est notre tour d'affronter nos cauchemars...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Trinity 'Trish' Alfrey
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 224
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Jeu 18 Déc - 21:17

Latisha: Merci beaucoup et bienvenue à toi aussi pour le coup

Saphir: Merci à toi!

Ines: Famke, cette déesse! Merci beaucoup

Lily: Merci beaucoup

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

I swear we were infinite
"They say every atom in our bodies was once a part of a star. Maybe I’m not leaving, maybe I’m going home." @Vincent Freeman ≈ Welcome to Gattaca©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Latisha K. Hopkins
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 118
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Jeu 18 Déc - 23:04

Trop mignonne, merci :3

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

L’amour n’est pas l’amour s’il fane lorsqu’il se trouve que son objet s’éloigne. Quand la vie devient dure, quand les choses changent, le véritable amour reste inchangé. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxanne H. Dawson
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Modos

◊ fields harvested : 753
◊ moving in to Buffalo : 07/08/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Sam 20 Déc - 21:48

Bienvenue ! SUBLIME CHOIX DE SCENARIO !!!

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Highway of fallen loves

❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. The climb is all there is. But they’ll never know this. Not until it’s too late.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Trinity 'Trish' Alfrey
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 224
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Mar 30 Déc - 20:55

Merci beaucoup!
J'avoue être vraiment ravie de mon choix

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

I swear we were infinite
"They say every atom in our bodies was once a part of a star. Maybe I’m not leaving, maybe I’m going home." @Vincent Freeman ≈ Welcome to Gattaca©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L. 'Whizz' Fenley
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 554
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Ven 2 Jan - 21:20

Trixxie a écrit:
Son roman préféré est "Little Women" de Louisa May Alcott, un cadeau de sa marraine pour ses dix ans. + A l'image de Jo March, héroïne de "Little Women", Trish ne s'est jamais réellement intéressée aux garçons

La joueuse en moi vient de s'évanouir d'amour et de bonheur et cherche déjà sa vieille édition de Little Women pour se le relire.
*interruption pour diffuser un reportage sur l'accouplement des langoustes groenlandaises*

BIENVENUE PAR ICI!! je m'excuse pour ce temps d'attente impardonnable, et je compte bien me rattraper. J'ai même commencé à le faire en lisant le début de ta fiche que j'aime beaucoup ! Si tu as la moindre question, hésitation, objection ---> ma super boite mp qui me crie de la vider un peu
amour et pastèques sur toi

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

— Say something I'm giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Trinity 'Trish' Alfrey
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 224
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Ven 2 Jan - 21:37

L'attente valais amplement le coût vu l'accueil que tu me fais là

Maintenant va falloir que je me dépêche de faire ma fiche

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

I swear we were infinite
"They say every atom in our bodies was once a part of a star. Maybe I’m not leaving, maybe I’m going home." @Vincent Freeman ≈ Welcome to Gattaca©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L. 'Whizz' Fenley
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 554
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Dim 4 Jan - 16:11

oooooooh Djizzeusse Ta fiche se lit tellement facilement, c'est si bien écrit Elle est tellement bien cernée la petite J'adore ta façon d'écrire, bref.. J'crois que j't'aime

Bienvenue à Buffalo!

Et voilà, c'est officiel, tu as obtenu ton laisser-passer pour peupler notre merveilleuse ville, bravo... En espérant que tu ne t'ennuies pas au milieu des moutons et des querelles familiales! Avant d'aller te mêler aux autres fermiers, n'oublie pas d'aller vérifier que le staff un poil cinglé a bien recensé ton avatar dans ce sujet. Il te faut aussi un toit et pour cela, c'est par là, voire même un travail pour payer les factures et c'est ici. La dernière étape, et bien, c'est de se faire tout un tas d'amis dans cette catégorie. Si vraiment tu as peur de te sentir seul, tu as la possibilité de créer tes propres scénarios dans ce coin là ou bien faire une recherche de liens par ici. Si tu as peur de te perdre dans la jungle ambiante, tu as aussi la possibilité d'être parrainé par un de nos membres, va voir PAR LA. Et voilà, tu peux aller vaquer à tes occupations sur le forum, t'amuser surtout et aller fouiner dans les fermes environnantes. Encore bienvenue à toi parmi nous  
code par kusumitagraph'

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

— Say something I'm giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Trinity 'Trish' Alfrey
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 224
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Dim 4 Jan - 16:14

OMAGAD, on m'a jamais fait autant d'éloges!

Je suis vraiment contente que ça te plaise, je dois dire que ta fiche était tellement inspirante et le scénario tellement bien construit que ça a presque été trop facile

Merci pour la validation, Jotem déjà

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

I swear we were infinite
"They say every atom in our bodies was once a part of a star. Maybe I’m not leaving, maybe I’m going home." @Vincent Freeman ≈ Welcome to Gattaca©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L. 'Whizz' Fenley
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 554
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Dim 4 Jan - 16:16


(oui c'tout ce que je suis capable de répondre tellement j'suis in love)

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

— Say something I'm giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Trinity 'Trish' Alfrey
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 224
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Dim 4 Jan - 16:21



Va falloir qu'on se fasse un RP cheers   (si t'as de la place bien sur (a) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L. 'Whizz' Fenley
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 554
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Dim 4 Jan - 16:23

J'ai toujours de la place pour toi quand tu veux

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

— Say something I'm giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Trinity 'Trish' Alfrey
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 224
◊ moving in to Buffalo : 17/12/2014


MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie] Dim 4 Jan - 16:25

Han, j'adore ce genre de réponses

Je t'envoie un MP

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

I swear we were infinite
"They say every atom in our bodies was once a part of a star. Maybe I’m not leaving, maybe I’m going home." @Vincent Freeman ≈ Welcome to Gattaca©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!





MessageSujet: Re: Love is a battlefield [Trixxie]

Revenir en haut Aller en bas
 

Love is a battlefield [Trixxie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Far From Any Road :: I wanna know you :: Introduce yourself :: You're in!-
Sauter vers: