AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm come back ! ( PV Kitty )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Aïtor K. Potter
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 28
◊ moving in to Buffalo : 05/10/2014


MessageSujet: I'm come back ! ( PV Kitty ) Jeu 23 Oct - 10:10



   
   Aïtor & Kitty
   I'm come Back

I
l y a trois semaines que je suis arrivé ici à Buffalo, j'ai eu un appartement en ville. Un simple deux pièces un studio en faite. Pour le boulot je n'en ai pas encore trouver. Qui voudrez d'un mec qui à été accuser de meurtre même si les preuves ont prouver que ce n'était pas moi tout le monde à encore son propre jugement en soi et pour certain je suis coupable. Pour m'aider à avancer c'est les bouteilles d'alcool qui m'aide en rester debout ce sont mes alliées elles me soutiennent. Je suis resté chez moi cloîtrer dans mon studio la réaction des autres me font peur. Ici l'affaire à du faire du bruit puisque c'est ma ville natal, mais j'espère que ceux qui me connaisse savent que je n'ai rien à voir dans cette histoire.

J'enfila mon sweet à capuche avant de sortir de chez moi. Je prend toujours le soin de monter la capuche sur ma tête pour ne pas à avoir croisé des regards suspect. Certains quand ils me voient ils changent de trottoir ils ont peur pour leur vie. Je ne suis pas quelqu'un de méchant je vous assure, mais j'ai décidé de laisser parler les autres je sais ce que je vaux et surtout je sais que je suis innocent. Après être sorti de chez moi j'ai avancer jusqu'à la foire. Quoi de mieux que d'aller ce faire plaisir dans des manèges ou tout autres attrape nigots ? J'arriva au plein milieu de la foire tête baissé et enfoncé dans la capuche de mon sweet. Tout le monde s'amusait, tous avaient le sourire aux lèvres il n'y a que moi qui ne sourit pas. J'avança dans la foule comme un inconnu personne ne posa son regard sur moi je m'arrêta à un stand de tir et demanda à faire une parti. Il me passa la carabine contre quelques pièces et chaque tir était dans le mille. J'ai gagné une grosse peluche que j'ai donné à une enfant au passage pourquoi m'encombrer de ça ? Je n'ai pas le coeur à avoir des choses joyeuse dans mon antre. .
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Katherine L. Miller
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 207
◊ moving in to Buffalo : 23/08/2014


MessageSujet: Re: I'm come back ! ( PV Kitty ) Jeu 23 Oct - 14:14




I'm coming back !

  Aïtor & Kitty

 
Quelques jours avaient passé depuis qu'elle avait passé la nuit chez Pacey. Elle n'avait pas donnée de nouvelles aux filles pour le peu que cela pouvait les intéresser. Elle avait finit par comprendre qu'au bout du compte, qu'elle ne ferait jamais partie de la bande de Dell et Roxy et que, de surcroit, que Whizz ne l'aimerait surement pas autant qu'elle pouvait l'aimer. C'était une grave décision, pour ne pas dire un traumatisme important pour Kitty qui en avait pleuré de chaudes larmes dans les bras de son ex-fiancé et maintenant petit ami. Pacey, c'était le genre de garçon auquel il était certain que rien ne pourrait lui arriver. Elle était en sécurité avec lui, elle savait qu'il l'aimait plus que de raison mais comment lui expliquer qu'elle ne ressentait pas forcément la même chose pour lui. C'était à en devenir folle mais elle préférait peut-être la sécurité aux sentiments ? Probablement que son père avait raison mais elle se demandait pourquoi ce dernier trainait de plus en plus avec le père Fenley. Il les admirait mais jamais, en grand jamais elle n'aurait cru qu'ils étaient proche. Elle craignait une nouvelle surprise et un revirement de situation.

Elle s'était rendue à la foire sans attende d'invitation en prenant bien soin de dépenser une partie de ses économies pour se sortir toute ses pensées de son esprit. Elle avait enchainé les manèges, les pinces, les jeux bref, elle les avait tous enchainés jusqu'à ce qu'elle s'immobilisa, prise d'une panique intérieur. Alors qu'elle passait devant un stand de tir, elle avait entendu une voix qui, certes avait beaucoup mûri, mais qu'elle reconnaitrait entre mille, pour l'avoir rêvé. Elle ne pouvait pas reconnaître la personne, il s'était camouflé sous un gros sweet et la tête dans une capuche. Elle n'avait encore jamais vu une telle dégaine dans les environs mais cette voix. Elle l'avait entendue, elle était presque sûr d'être encore endormie et que toute cette journée n'était qu'un rêve. Elle se posta entre deux stand et lorsque le forrain tendit une peluche au jeune homme et que ce dernier la donna à un petit garçon, elle se tétanisa. Elle avait bien vu son visage, c'était lui, c'était.. « Aïtor ? » Elle s'entendit prononcer le prénom qu'elle avait prononcé et posa une main sur sa poitrine, où reposait la bague de fiançailles qu'il lui avait offerte 5 ans auparavant, avant sa mort. Lorsqu'il leva les yeux vers elle, elle sentit son cœur s'arrêter lorsque ses yeux océan se plongèrent dans les miens.

Elle était pourtant certaine de le savoir mort, pourquoi sa mère lui aurait dit un mensonge après tout. Le fin mot de l'histoire était qu'Aïtor devait se rendre à un hospital plus expérimenté pour tenter de sauver le jeune homme en très mauvais état. Quelques jours plus tard, elle avait reçu un appel de sa mère, lui apprenant qu'il avait succombé à ses blessures. Elle se rappela avoir hurlé de douleur, avoir crié au téléphone alors que sa propre mère l'avait prise dans ses bras pour tenter de consoler l'inconsolable. Elle attrapa l'anneau par dessus sa chemise et sentit comme une sensation de vide là où elle avait posé sa main, comme si tout ce qu'elle avait vécu ses cinq dernières années n'avaient été que du vent. Elle ne savait réellement pas quoi faire, elle était perdue, paumée, désabusée par tout les mensonges qui l'entouraient depuis bien trop longtemps. Repensant à Pacey, à tout ce qui s'était passé entre eux, elle prit la fuite préférant jouer cette apparition à un rêve cauchemardesque plutôt qu'à une réalité. « Cours, Kitty, cours... » souffla t-elle pour elle-même, en jouant des coudes entre tout ses touristes envahissant.



Code by Phantasmagoria


ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ