AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

A. 'Dell' Fowler-Hardy
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 614
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: #0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over} Ven 17 Oct - 1:07

 Shame pulses through my heart
From the things I've done to you

Delogan


Deux jours. La fête foraine battait toujours son plein et moi  je ne comptais pas y remettre les pieds. Maman et papa avaient essayé, ils avaient même supposé que c’était à cause de mon « simple » arrivée dauphine au concours de miss Buffalo, mais non c’était pas ça. Je n’avais pas revue Roxanne depuis et je n’avais aucune intention de le faire. Je ne voulais plus la voir pour le moment. Probable que ça ne durerait pas mais, elle avait eu des propos très blessants que j’avais du mal à comprendre. Pourquoi maintenant ? Pourquoi en public alors qu’on pouvait très bien en parler quand on n’était que deux. Je ne la comprenais pas.

Mais il y avait plus que ça. J’avais dit des choses que je regrettais. Oh pas les choses la concernant, mais j’avais malencontreusement révélé que j’étais la mère de Noah et que Logan était son père. Et je m’en voulais. J’aurais jamais du dire ça. J’étais parvenue à le garder secret pendant six ans, et voilà qu’en une dispute avec elle je le révélais. Enfin heureusement il n’y avait eu personne dans le coin …

J’étais restée cloitrée chez moi, même Marsh n’avait pas réussi à me faire sortir de la maison. Je m’imposais moi même une nouvelle quarantaine. Je voulais pas sortir. « Allez y sans moi, c’est pas grave, j’ai des choses à faire à la maison. » avais-je dit à mes parents qui partaient avec Noah à la fête. Je ne voulais pas y aller. Embrassant le front de Noah je m’agenouillais pour le regarder. « Amuse toi bien mon chéri. » puis j’esquissais un sourire aux parents avant de leur dire au revoir de la main. Soupirant je m’asseyais dans le canapé et m’endormis profondément. Il était déjà tard. J’avais les idées noires. Toujours … rien n’avait changé d’ailleurs. Soupirant je me disais que je passerai peut être la soirée avec Marsh, il me poserait des questions, et peut être que je lui dirai que j’avais tout dit à Roxanne … nous étions tellement fusionnels tous les deux … Lily ne serait pas contente de me voir débarquer, mais … à vrai dire ma belle sœur j’en avais rien à faire. En jogging et sweat, les cheveux emmêlés et des lunettes de soleil sur le nez je sortais de chez moi dans la hâte et tombais nez-à-,nez avec … LOGAN. « Oh, heu … Logan ! » dis-je soudainement terriblement gênée d’être aussi … peu présentable.


code par kusumitagraph'

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Logan J. Hardy
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 123
◊ moving in to Buffalo : 12/08/2014


MessageSujet: Re: #0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over} Dim 19 Oct - 12:08





It was always you

Logan et Dell



Plusieurs jours c'étaient passés depuis la fete foraine. Plusieurs nuit à ne pas dormir à cause des révélations de Dell. Si les propos ne lui avait pas été adressé, il s'était pourtant tout mangé dans la gueule de loin. Une véritable baffe dans la gueule à distance. Si au début il s'était rapproché pour séparré les deux filles avant qu'elles n'en viennent aux mains, Logan avait été cependant incapable de faire quelque chose. Il était resté figé sur place quand Dell avait lâché la bombe. Tout s'expliquait. Leur rupture soudaine, l'isolement de la belle, l'arrivé d'un petit frère, la tête bizarre qu'avait fait son père en voyant Noah. Il s'était attendu à tout, sauf à ça.

6 ans qu'il avait un fils sans jamais avoir émit le moindre doute. 6 ans qu'il y avait ce petit etre existait et qu'il était élevé par d'autres personnes que lui et Dell. Putain ça le rendait malade. Si lui était malade de savoir qu'il avait un fils et que se dernier ne le voyait que comme un simple étranger. Il aurait préféré ne jamais le savoir et continuer de le voir en tant que petit frère de son meilleur ami. Il devait voir Dell. Il devait lui parler, mettre les choses au clair. Il était complément perdu et ne savait plus le pourquoi du comment.

Apres deux jours enfermé chez lui à imaginer un tas de scénario, le jeune homme avait décidé qu'il était temps pour lui d'avoir une discussion avec la belle blonde qui hantait ses pensées. Ses yeux étaient légèrement cerné, son look était présentable mais sans plus, un jean, un t-shirt, une chemise légère ouverte et sa paire de doc', c'était pas sophistiqué.  Le garagiste avait attrapé son casque et ses clés avant de quitter son chez lui et se rendre chez les Fowler en moto. A peine arrivé, il eut à peine le temps de retiré son casque et d'aller frapper à la porte qu'il tomba sur Dell. Si la surprise se lu sur son visage, et que ses propos le confirmaient, Logan était le plus géné dans l'histoire. Il ne savait ni quoi faire, ni quoi dire il était mal à l'aise. Il commença alors par un petit salut. Puis se racla la gorge non certain des mots qu'il devait employer. Inspire, expire.

-J’espère que je te dérange pas, mais j'aimerais que l'on parle. Je... Quand tu t'es disputer avec Roxanne il y a deux jours, et bien, hum, j'étais encore la, et j'ai entendu ce que tu as dis. Je pense que je mérite de savoir.





ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

I can't live without you ~ Delogan
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A. 'Dell' Fowler-Hardy
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 614
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: Re: #0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over} Sam 8 Nov - 18:31

 Shame pulses through my heart
From the things I've done to you

Delogan


Comment est ce que je pouvais deviner qu’il allait venir à ma porte, comment j’allais faire moi. Je me sentais mal. Je commençais vraiment à me sentir mal à moins que ça ne soit que l’effet de sa présence là. Où le fait que je ne m’y attende pas. ou peut être encore un petit peu de tout ça en même temps. Il faut bien dire que je suis un petit peu perturbée en ce moment. Entre ce qui se passe avec Roxanne, son espèce de trahison là, et puis avoir Noah sous les yeux sans arrêt sans pouvoir l’appeler mon fils aux yeux de tous. Et puis j’étais perdue dans ma jalousie avec Logan. Parce que je l’aimais tellement que ça me brûlait le cœur et les poumons, parce que j’étais la seule responsable de tout ça et que c’était impossible de revenir en arrière. Comment faire. Et le plus gênant dans tout ça érait bel et bien la révélation que j’avais fait à Roxanne, mon amour éternel pour Logan. Et surtout le fait qu’elle n’avait rien vu au fait que j’étais tombée enceinte il y a six ans. C’était assez évident pourtant mais elle, ma meilleure amie, n’avait rien remarqué. Heureusement personne n’était dans le coin, personne ne nous avait entendu, et ce n’était pas plus mal parce que ce n’était pas le genre de choses que la famille serait heureuse de savoir que je révèle comme ça quand je me mets en colère.

Et voilà maintenant que je me retrouve face à lui. Dehors. Alors que je m’apprête à aller courir pour me défouler un peu. Que je ne suis pas présentable du tout et que … putain qu’il est toujours aussi beau. Je me sens idiote, comme bien souvent. Je me sens aussi très nulle parce qu’en moi y’a cette personne qui n’a qu’un envie et ‘est de lui sauter au coup et l’embrasser jusqu’à ce que je n’aie plus de souffle. Mais j’étais la, le regardant. Me retenant de faire ce que je mourrais d’envie de faire. Diable pourquoi il était aussi beau. Pourquoi me faire ça. Que faisait il ici !? MAINITENANT quand j’étais au plus mal. -J’espère que je te dérange pas, mais j'aimerais que l'on parle. Je... Quand tu t'es disputer avec Roxanne il y a deux jours, et bien, hum, j'étais encore la, et j'ai entendu ce que tu as dis. Je pense que je mérite de savoir. je fermais la porte derrière moi et … en fait j’aurai pas du. Je le regardais quelques secondes sans répondre. Vraiment déconfite. Si je m’étais imaginée à ce qu’il découvre ça … et de cette manière là … bon sang Dell …< /i> je le regardais et me mis à fondre en larmes. Trop de pression. Et en même temps … un gros poids qui s’enlève de mes épaules. Logan savait. Il savait ENFIN … « Logan … je suis … je suis désolé … je … attend. Oh … on peut … on peut pas en parler là, pas comme ça pas … » je soupirais un peu puis rouvrit la porte. « Allez entre … » le prenant par la main, les larmes toujours roulant sur mon visage, je l’amenais jusqu’à ma chambre que je fermais à clef derrière nous. « Heu … bien … Noah est pas mon frère … » je n’osais pas lever les yeux sur lui de peur de lire … je ne savais pas trop quoi d’ailleurs … « c’est mon fils … » je reculais un peu … et me retrouvant près du lit m’y assis « et le tien … » soupirant je gardais les yeux baissés … je ne savais pas quoi dire, faire … comment me comporter ; je ne savais pas non plus comment il allait réagir …


code par kusumitagraph'

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Logan J. Hardy
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 123
◊ moving in to Buffalo : 12/08/2014


MessageSujet: Re: #0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over} Sam 8 Nov - 19:11





It was always you

Logan et Dell


De tout les scénarios qu'il avait pu imaginer, celui la, il ne l'avait pas imaginer. Il s'était imaginer se mettre en colère plusieurs fois, mais il n'avait pas imaginer une seule seconde qu'il serait la. Dans la chambre qui avait vu grandir la douce qui avait capturer son cœur. Il était resté silencieux quand les larmes avaient commencer à couler sur les joues de Dell, quand elle avait pris sa main pour l’entraîner dans la maison des Fowler qui était calme et dépourvue de toute présence. Il n'avait rien dit quand ils avaient monter les escaliers pour rejoindre cette chambre dans laquelle il n'était rentrer que rarement et ce pour embêter Dell avec Marsh quand ils étaient encore enfant. Aujourd'hui il y remettait les pieds dans un tout autre contexte, ils avaient grandit, il eut l'impression qu'une éternité c'était passé, que son enfance remontait à bien longtemps et n'était plus qu'un vaste souvenir.

«Heu … bien … Noah est pas mon frère … c’est mon fils … et le tien … »

Logan déglutit alors, que pouvait il bien dire? Il n'en savait rien. Son coeur tombait en petit morceau à ses pieds alors qu'il la voyait pleurer. Il n'avait jamais aimé ça, et n'aimerait jamais ça. Sa main toujours dans la sienne, Logan entre croisa ses doigts dans les siens et s’asseya à ses cotés et passa son bras libre autour de ses épaules doucement avant de l'attirer contre lui et lui embrassa la tempe. Il ne pouvait pas la blâmer de ne lui avoir rien dit. Il aurait aimer être au courant pouvoir la soutenir mais juste voir l'état dans lequel se m'était Dell juste pour lui dire six ans après, il comprenait qu'elle n'avait pas pu six ans plus tôt. Certainement sous l'impulsion de sa famille. Ils ne pouvaient pas revenir en arrière et ne comptait en rajouter une couche.

-Du calme, ne pleure pas... Je suis la maintenant et je te laisserais plus jamais tomber...






ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

I can't live without you ~ Delogan
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A. 'Dell' Fowler-Hardy
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 614
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: Re: #0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over} Sam 8 Nov - 22:40

 Shame pulses through my heart
From the things I've done to you

Delogan


Comment est ce que j’avais fait pendant six ans pour lui cacher un secret aussi gros ? C’était une question que l’on pouvait légitimement se poser. Oui … c’était pourtant bien simple. Je l’avais évité. C’était sinon impossible. Comment je pouvais-je pas succomber à son charme si je le voyais. Comment avais-je pu trouver le courage de le quitter il y a six ans. Peut être parce qu’à part que c’était fini je n’avais rien pu dire d’autre. Peut être parce que si j’avais du et pu parler, il aurait été trop difficile de réellement aller jusqu’au bout. Parce que lui était mon âme sœur et qu’en définitive j’en étais convaincue, mais en six années … il s’était probablement passé des choses. Il ne pouvait pas être père à l’époque. Est ce qu’il l’est à présent, j’en sais rien du tout. J’en sais rien mais il avait probablement réussi, contrairement à moi, a passer à autre chose. C’était la possibilité que je lui avais offert il y a six ans.

Ce moment qui aurait déjà du arriver il y a six ans. Ce moment de révélation. On y était enfin, et pas par ma volonté. Pas parce que j’avais pris le soin de le faire moi même. C’était pire que ça encore, il avait découvert la chose sans faire exprès, ce n’était pas prévu, il n’avait pas eu le temps de se préparer mentalement à cette découverte. A cette révélation ! Alors que là, il n’avait pas vraiment eu le temps. Et mes larmes, la manière de le mener chez moi. Assise sur mon lit je ne savais pas quoi faire, je lui avouais tout. Il fallait bien j’pouvais plus reculer maintenant, j’pouvais plus rien lui cacher. Et en même temps ça me faisait tellement plaisir. Dans le sens où je ne lui mentais pas. Je ne lui mentais plus. Il savait la vérité, je n’étais plus la seule à être parent de Noah sans pouvoir le dire.

Le sentir près de moi me réchauffa le cœur. Ca me faisait du bien. Ses doigts qui enlacent les miens, ses bras autour de mes épaules. Sa présence près de moi tout simplement m’avait manqué. C’était épouvantable de le réaliser ainsi. Je l’aimais et il me manquait beaucoup. J’avais envie de pleurer encore plus. Fermant les yeux je posais la tête sur son épaule. -Du calme, ne pleure pas... Je suis la maintenant et je te laisserais plus jamais tomber... je haussais les épaules. « C’est moi qui t’ai laissé tomber Logan, c’est de ma faute tout ça, je je suis désolée Logan. Excuse moi … je t’en prie excuse moi. Mais personne ne doit savoir que tu sais, je vais me faire tuer … »

code par kusumitagraph'

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Logan J. Hardy
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 123
◊ moving in to Buffalo : 12/08/2014


MessageSujet: Re: #0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over} Sam 8 Nov - 23:19





It was always you

Logan et Dell



Elle était la de nouveau contre lui, sa douce odeur était tout autour de lui comme si elle ne l'avait jamais quitté. C'était si bon même si il ne savait pas vraiment ou ils en étaient en fin de compte. Si lui n'avait pas pas cacher ses sentiments toujours existant pour la douce, il en allait pas de même pour elle bien qu'elle ne l'ai pas pour autant repoussé. C'était si compliqué, il avait d'ailleurs bien du mal à réaliser que Noah était son fils. C'était tellement sur réaliste, comment cela avait pu se produire? C'était une bonne question mais il était bien trop tard maintenant pour se la poser.

« C’est moi qui t’ai laissé tomber Logan, c’est de ma faute tout ça, je je suis désolée Logan. Excuse moi … je t’en prie excuse moi. Mais personne ne doit savoir que tu sais, je vais me faire tuer … »

Logan secoua alors la tête sous la surprise et se détacha légèrement de sa douce. Se tournant légèrement vers elle  pour mieux la regarder tandis que son bras qui était sur ses épaules revenait contre lui et que maintenant sa main se glissait sous son menton qui releva d'une douceur sans fin alors que son pouce caressait sa joue. Son regard bleuté, troublé et sensible se posa dans le sien et il esquissa un petit sourire. Bien souvent on s'était moqué de lui pour sa sensibilité maladive qui ne faisait pas de lui une grosse brute virile comme la plus pars des hommes aimaient être, mais il s'en fichait bien.

-Non, tout ça n'est pas de ta faute, c'est de la mienne aussi, je t'ai fais tombée enceinte et j'ai même pas chercher a comprendre quand tu m'as quitter. J'ai vite abandonné alors que je n'aurais pas du. J'ai toujours dit que je me fichais de ce que les autres pensaient et puis finalement j'ai lachement laissé tomber.

Il prit une grande inspiration ne sachant pas vraiment si il devait poursuivre ou pas, si il allait aller aller trop loin ou non, voir lui faire peur en tombant dans le hors sujet. Mais au point ou il en était, il décida d'etre franc.

-J'étais, et je suis toujours dingue de toi, j'aurais du m'accrocher et peut importe ce que pensait ta famille, j'aurais du être la pour toi et j'y étais pas... Mais de toute façon ça sert plus à grand chose de revenir la dessus, on ne changera rien, je ne dirais rien... mais que faisons nous maintenant?




ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

I can't live without you ~ Delogan
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A. 'Dell' Fowler-Hardy
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 614
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: Re: #0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over} Dim 9 Nov - 0:21

 Shame pulses through my heart
From the things I've done to you

Delogan


Je ne savais vraiment pas quoi faire, c’était tellement irréel comme situation, j’en avais rêvé plusieurs fois, comment le lui dire, le lui annoncer, et puis j’avais fantasmé des mondes ou on vivait ensemble, ou nous pouvions au grand jour être les parents, les heureux parents de Noah. Nous étions amoureux et heureux et on s’en foutait de tout. On s’échappait tous les trois sur sa bécane, loin de Buffalo pour n’en jamais revenir. C’était un rêve, et une douce utopie, mais je devais bien avouer que c’était agréable, tellement agréable. Mais c’était aussi agréable qu’impossible. Et maintenant qu’il savait, c’était encore moins possible qu’avant. Parce que … les conditions de la révélation n’avaient pas été optimales. Parce que ce n’était pas un choix, je ne l’avais pas voulu. Je ne savais pas où me mettre. Je l’aimais plus que tout et il était probable que je l’aimerai toute ma vie. Et je m’excusais, j’avais besoin de le faire, tout était de ma faute et ça je le savais bien. C’était à cause de moi qu’on n’était plus ensemble. C’était moi qui avait choisi de fuir il y a six années. Moi … oui bel et bien moi. J’étais même tombée dans une dépression, puisque la seule chose qu’il aurait pu me rester de lui, je ne pouvais même pas l’apprécier « à sa juste valeur » Noah n’était que mon frère, je ne pouvais pas m’attacher à lui outre mesure, ça serait suspect. -Non, tout ça n'est pas de ta faute, c'est de la mienne aussi, je t'ai fais tombée enceinte et j'ai même pas chercher a comprendre quand tu m'as quitter. J'ai vite abandonné alors que je n'aurais pas du. J'ai toujours dit que je me fichais de ce que les autres pensaient et puis finalement j'ai lachement laissé tomber. je le regardais doucement. Il disait avoir ses tords. Mais ce n’était pas vrai du tout. Je hochais négaticement de la tête. « non pas du tout, c’est de Ma faute uniquement Logan. Même si tu avais essayé, mes parents m’ont placée en quarantaine. Et même Marsh ne t’a rien dit. On ne pouvait pas. Je ne pouvais pas, je n’avais pas le choix. J’aurai … je ne voulais pas gâcher ta vie. A cause de moi, à cause d’un enfant. Je n’étais pas prête. Je ne pouvais pas t’empêcher d’avoir un futur que tu choisirais. » je soupirais doucement « Tu ne m’as pas laissée tombée, c’est moi qui suis partie, c’est moi qui ait été lâche. » je serrais un peu plus ma main autour de la sienne. Je me sentais mal, mon cœur battait un peu trop vite. Plus vite que la normale.

-J'étais, et je suis toujours dingue de toi, j'aurais du m'accrocher et peut importe ce que pensait ta famille, j'aurais du être la pour toi et j'y étais pas... Mais de toute façon ça sert plus à grand chose de revenir la dessus, on ne changera rien, je ne dirais rien... mais que faisons nous maintenant? je restais la bouche ouverte a le regarder. Je … « Je … Logan … » et puis merde. Au diable la raison. Posant mes mains sur sa nuque je l’attirais à moi pour l’embrasser. Doucement puis avec fièvre. Décollant enfin mes lèvres des siennes je restais à quelques centimètres de lui. « Je t’aime toujours Logan. J’aurai du nous laisser une chance. J’aurai du penser notre amour plus fort que tout. Excuse moi, s’il te plait. » les larmes roulaient encore sur mes joues. Toute la tristesse accumulée en moi depuis six ans s’échappait lentement à son contact. « Je t’en pries, Excuse moi Logan. » je fermais les yeux « Je sais pas quoi faire. Je sais plus quoi faire depuis six ans Logan … »


code par kusumitagraph'

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Logan J. Hardy
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 123
◊ moving in to Buffalo : 12/08/2014


MessageSujet: Re: #0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over} Dim 9 Nov - 0:53





It was always you

Logan et Dell



C'est avec regret qu'il sentit les lèvres de Dell se dérober. Il aurait voulu pouvoir encore l'embrasser pendant des heures et des heures, se sentir encore plus proche d'elle mais il devait se contenter pour le moment de se baiser fievreux apres six ans loin de l'autre. Son cœur fit un véritable bond dans sa poitrine comme si il venait de se remettre en route, comme si il était enfin lui même. Dell était tout pour lui, il s'était donner cœur et âme à la belle blonde et jamais il ne pourrait les récupérés. Son cœur et son âme lui appartenait depuis le jour où il l'avait embrasser pour la première fois.

« Je t’aime toujours Logan. J’aurai du nous laisser une chance. J’aurai du penser notre amour plus fort que tout. Excuse moi, s’il te plait. »

Logan souffla alors et ferma les yeux avant de poser son front contre celui de Dell. Son cerveau était officiellement en mode off, sa raison l'avait quitter et il n'y avait maintenant plus que son cœur qui s'exprimer et c'était tout se dont il avait besoin.

-Cesse de t'excuser, nous avons toujours une chance...

Ses deux mains rejoignirent alors les joues de Dell et essuya les larmes qui coulaient sur son visage. Elle allait le tué, ce n'était pas possible, elle s'excusait encore. Puis elle lui dit alors qu'elle ne savait plus quoi faire depuis six ans. Cela le fit presque sourire car il était donc au même point, enfin pratiquement. Il posa alors de nouveau ses lèvres sur les siennes pour un baiser aussi doux que passionné avant de s'éloigner un peu et de la regarder dans les yeux en murmurant.

-Je t'aime plus que tout Dell, je n'ai jamais aimé d'autre que toi depuis six ans. Depuis six ans je fais le rêve fou de t'enlever et qu'on se barre à Vegas pour se marier sans rien demander ni dire a personne. Personne, ne pourrait plus se mettre en travers de notre chemin et il me suffirait d'un signe, d'un mot pour t'embarquer en moto et le faire. Je suis peu être dingue, mais je m'en fou, j'en ai jamais eu rien a faire de ce que les gens pensaient et ce n'est pas près de changer, il n'y a que toi qui compte pour moi...





ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

I can't live without you ~ Delogan
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A. 'Dell' Fowler-Hardy
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 614
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: Re: #0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over} Dim 9 Nov - 1:31

 Shame pulses through my heart
From the things I've done to you

Delogan


J’étais mal et je sentais mon visage inondé de larme et tout humide c’était triste et délicat et … terriblement salvateur de retrouver ses lèvres. Je l’aimais plus que tout et si j’avais pensé pouvoir passer un jour à autre chose, c’était impossible, pas s’il était dans la même ville, et où est ce que j’irai ? Je n’allais pas abandonner Noah. Il n’était que mon frère aux yeux de tous, mais … il était mon fils en réalité et je ne me voyais pas quitter la ville sans lui, sauf que malheureusement ce n’était pas aussi simple que ça. Et je laissais ma coulabilité se vider comme un ballon qui se dégonfle en quelques secondes. -Cesse de t'excuser, nous avons toujours une chance... je soupirais C’était plus facile à dire qu’à faire, et pour tout avouer, je n’y arrivais pas. C’était un fardeau que je portais depuis bien trop longtemps pour pouvoir l’abandonner maintenant. Ce n’était pas possible. C’était avec moi c’était mon fardeau à moi. Et je soupirais doucement en le regardant. Que faire. Qu’est ce qu’on pouvait faire. Qu’est ce qu’on devait faire. La raison. Le cœur. Ma famille d’approuverait pas du tout. Il allait sans dire. C’était difficile et dur. C’était délicat mais je savais qu’il était celui qui me fallait. Je me sentais mielleuse et totalement ridicule avec ce genre de pensées mais … il me fit cesser toute pensées en venant m’embrasser de nouveau. Soupirant de plaisir je me rapprochais de lui, passant mes mains dans son dos pour le garder plus proche de moi. Pour le sentir contre moi. Le retrouver était tellement agréable. C’était tellement bon de pouvoir de nouveau l’avoir dans mes bras.

Et puis …. -Je t'aime plus que tout Dell, je n'ai jamais aimé d'autre que toi depuis six ans. Depuis six ans je fais le rêve fou de t'enlever et qu'on se barre à Vegas pour se marier sans rien demander ni dire a personne. Personne, ne pourrait plus se mettre en travers de notre chemin et il me suffirait d'un signe, d'un mot pour t'embarquer en moto et le faire. Je suis peu être dingue, mais je m'en fou, j'en ai jamais eu rien a faire de ce que les gens pensaient et ce n'est pas près de changer, il n'y a que toi qui compte pour moi... je restais la bouche ouverte. C’était … c’était … « Je … » j’étais surprise je ne m’attendais pas à ça. « D’accord ! » dis-je en me relevant. Une étincelle brûlait dans mes yeux une lueur de bonheur. « Faisons le ! Marions nous ! » c’était fou, c’était la chose la plus folle que j’aurai jamais fait de ma vie oui. Mais … c’était aussi une manière comme une autre de prendre les choses en main. D’un geste je me levais et retirais ma veste de jogging pour passer un haut et troquais mon pantalon en coton pour un bon vieux Jean. J’étais motivée. J’étais … dans le feu de l’action. Peut être que c’était pas la meilleure solution, ou la meilleure chose à faire … oui … sûrement même.

code par kusumitagraph'

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Logan J. Hardy
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 123
◊ moving in to Buffalo : 12/08/2014


MessageSujet: Re: #0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over} Dim 9 Nov - 10:43





It was always you

Logan et Dell



« Faisons le ! Marions nous ! »

C'était complètement euphorique, invraisemblable, merveilleux mais tellement bon. Il n'eut pas à la redire, Dell n'avait pas perdu une seconde pour se changer devant ses yeux, pour son plus grand plaisir, et le regarder avec un tel éclat de vie dans ses yeux. Un vrai sourire se dessinait sur ses lèvres, un sourire comme il y a six ans, un sourire qui lui réchauffa le cœur et recolla les petits morceaux qui étaient tombé à ses pieds quand il l'avait vu pleurer.

Logan lui sourit alors en se relevant, avait du mal à y croire, pourtant sur le moment ça devenait parfaitement normal. Il ne mit pas longtemps pour attraper la douce dans ses bras et l'embrasser comme jamais il ne l'avait fait auparavant, c'était un mélange de tellement chose inqualifiable mais cela lui fit des frissons partout dans le corps. Il l'embrassa à perdre haleine comme pour rattraper ses six ans de manque et surtout pour être sur que c'était bien réel. Le jeune homme lui prit alors la main et lui offrit un petit sourire en la regardant.

-Ok, faisons le.

Pas de marche arrière, il savait qu'il se ferait démolir par Marsh quand il apprendrait qu'il était de nouveau ensemble et qu'il s'y opposerait, sans compter sur le reste de la famille de la jeune femme. Mais il n'en avait rien à faire, il voulait Dell plus que tout au monde et le reste pouvait attendre. Très vite, ils étaient arrivés dehors devant la moto de Logan et lui avait tendu son casque avant qu'ils ne s'installe tous deux l'engin. Il ne comptait avertir personne, juste disparaître un jour ou deux car il y avait douze heures de routes, mais ça ne l’effrayait pas le moins du monde. Il fit démarrer la moto et tourna la tête vers Dell.

-On y va?





ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

I can't live without you ~ Delogan
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!





MessageSujet: Re: #0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over}

Revenir en haut Aller en bas
 

#0505 — Shame pulses through my heart from the things I've done to you [delogan] {over}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Far From Any Road :: Welcome to Buffalo :: Town center :: Les habitations-
Sauter vers: