AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [#1420] Morning like other morning? ( I&L)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

I. 'Marshmallow' Fowler
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 66
◊ moving in to Buffalo : 18/09/2014


MessageSujet: [#1420] Morning like other morning? ( I&L) Jeu 9 Oct - 21:44

Le soleil cognait contre les volets de la fenêtre quand je me réveillais. Je n'étais pas du genre lève tard, et j'avais même plus tôt horreur de traîner au lit, mais hier soir c'était moi qui avait fait la fermeture du restaurant avec un des serveurs et quand j'étais rentré enfin à la maison il était déjà une heure du matin. Alors ce matin impossible de savoir si le réveil avait sonné ou non: j'avais dormi. Après un coup d’œil au dit réveil je vis qu'il était 9h15. Pas si tard donc. Je me retournais et je vis que le lit était déjà vide. J'étais rentré Lily dormait, je me réveillais elle n'était plus là. Je pestais intérieurement. Notre vie de couple en ce moment ce n'était pas vraiment ça. Tout ça à cause d'une sombre histoire de bébé. Je n'avais pas envie de me prendre la tête de bon matin avec ça alors je décidais de me lever. J'enfilais un tee shirt, en plus du caleçon que je portais déjà pour dormir, et je me rendis vers la cuisine.

Café. C'était le seul mot qui venait à l'esprit de bon matin. Quand j'arrivais dans la cuisine je trouvais Lily attablait en train de prendre son petit déjeuner. Je passais ma main sur ses épaules et je déposais un baiser sur le haut de sa tête tout en me rendant jusqu'à la cafetière. " Ça va? Pas de problèmes pour rentrer hier soir?" Non pas que je craignais qu'il lui arrive quelque chose, Buffalo était plutôt du genre tranquille, mais je n'aimais pas trop la savoir rentrer seule. Je craignais plus un accident de voiture ou un cerf qui décide de se mettre sur son chemin au mauvais moment. " J'ai eu un mal fou à faire partir les derniers clients...il n'arrêtait pas de réclamer un autre café, puis un thé, puis un digestif...une horreur!!" Je détestais quand les clients oubliés qu'ils étaient dans un restaurant et non pas dans un bar ouvert jusqu'à trois heures du matin.

Je finis par m'asseoir sur une chaise mon café en main et j'attrapais une brioche qui trônait sur la table dans un joli panier en osier. Comme toujours j'avais une faim de loup! "Sont super bonnes...toi qui les as faites ou ma mère?" Lily était une bonne cuisinière mais ma mère adorait encore me donnait des bons petits plats et des gourmandises pour me faire plaisir. Comme quand j'avais encore 20 ans et que j'habitais seul en célibataire. Une vieille habitude gardé depuis tout ce temps. Quoi qu'il en soit un régal cette brioche et je la dévorais avec un réel plaisir. En plus avec ce café! Je m'étais acheté une machine à café italien hors de prix, gadget vous diront la plupart des gens d’ici, déjà j'adorais les gadgets et en plus ce café était digne d'un vrai café italien! La matinée commençait bien finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Livia C. Fowler
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 34
◊ moving in to Buffalo : 05/10/2014


MessageSujet: Re: [#1420] Morning like other morning? ( I&L) Sam 11 Oct - 17:41


Morning like other morning ?
Liwin
Je pouvais sentir les rayons du soleil me chatouiller le nez, ouvrant lentement les paupières une après l’autre. Peu à peu je sors de mon sommeil, ma vision s’adapte à la lumière extérieur, tournant mon visage lentement je te découvre allonger près de moi, profondément endormis, tu étais rentré tard encore une fois et je ne m’étais endormis sans toi une nuit de plus et cette situation commencé vraiment à pesais lourd, j’avais besoin de toi mais tu n’étais pas là et même si ce n’était pas volontaire, je le sais mais j’ai cette déception et cette douleur qui me brûle de l’intérieur. Les minutes passe mais je reste là, à t’observé un très long moment, j’avais ce besoin de te s’avoir près de moi mais j’avais aussi cette impression que l’on était de plus en plus éloigné l’un de l’autre et c’était insupportable, tu avais beau être à quelque centimètre je ne m’étais jamais sentit aussi seule. Une sensation de manque, un trou béant dans ma poitrine c’était formé à la suite de nos disputes et j’avais peur de finalement te perdre et entendre la fin de notre histoire, c’était une sensation si douloureuse que parfois j’étais submergé par une vague de tristesse, il m’arrivait même de pleuré toute seule dans la douche pendant des heures et la vérité était que ça m’arrivait de plus en plus souvent.

Prenant mon courage à deux mains je décide de sortir de la chaleur confortable de notre lit conjugale, après avoir déposé un doux baiser sur le coin de tes lèvres pour me réconforter. J’enfile ma robe de chambre en soi bleu, et sort de la chambre à pieds nue, et je sentit ce besoin de boire un bon café pour commencer une nouvelle journée bonne ou mauvaise je ne savais pas encore. Il était tôt, je ne suis pas une lève tard j’aime profiter du calme de la maison un bon matin, entendre les oiseaux chanté près de la fenêtre et regarder la nature se réveillé, c’est si apaisant. Aujourd’hui dimanche, on ne travaille pas pour notre plus grand bonheur, même si j’étais heureuse de m’occuper du restaurant avec toi parfois une petite pause ne faisais pas de mal, j’avais besoin de te retrouver dans un endroit calme et plus intime.

Je prend une tasse de café, lorsque j’entends frapper à la porte et ce ne pouvais qu’être ta mère, elle avais tendance à venir tout les dimanches matin et de bonne heure pour te voir  mais malheureusement tu dormais encore, je l’invite à entrer pour boire un café en ma compagnie, pendant plus d’une heure on discute puis elle décide finalement de repartir déçu de ne pas t’avoir vu , elle avais tout de même laissé une bonne brioche qu’elle avais cuisiné et je n’était pas mécontente puisque les plats de ma belle-mère était divin, je savais de qui tu tenait niveau cuisine. Après le départ de ma belle-mère je prends une seconde tasse de café cette fois accompagné d’une part de brioche et d’un fond de musique. Après peu être 30 minutes, tu fini par te réveiller et me rejoint dans la cuisine embrassant le sommet de mon crâne, un petit sourire se dessine sur mes lèvres, même si notre couple n’étais pas en forme tu restais délicat et attentionné et je t’aimais encore plus pour cela. Je finis par levé mon regard vers toi  et laisse pour l’instant les mots-croisé de côté, te souriant légèrement « J’ai faillit écraser quelques écureuils mais non aucun problème ! » dis-je en haussant les épaules lentement, tu savais à quel point j’aimais les animaux et que je ne manquerais pas un incident si je pouvais sauver la vie d’un simple lapin. A tes dires je soupirs et lève les yeux en secouant le visage « Irwin, tu dois leurs dire non quand il insiste de cette façon. Je voudrais t’avoir avec moi le soir… Tu sais à quel point je déteste m’endormir sans toi ! » Ajoutais-je en soupirant tristement, je te regarde et fais une petite moue avec ma bouille d’ange avant de posé mon regard sur la brioche au centre de la table, je souris amuser et te regarde de nouveau « Devine ! Ta mère était déçue de ne pas te voir. »

electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

I. 'Marshmallow' Fowler
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 66
◊ moving in to Buffalo : 18/09/2014


MessageSujet: Re: [#1420] Morning like other morning? ( I&L) Dim 12 Oct - 21:50

Je souris quand Livia me fit remarquer qu'elle avait failli écraser quelques écureuils. La connaissant elle aurait plutôt jeter la voiture dans le fossé que d'écraser ne serait-ce qu'un rat des champs! Pour ce qui concernait les clients qui restaient un peu trop longtemps...Elle n'avait pas tort mais j'étais un peu coincé. On habitait un petit village si je voulais que les clients reviennent il fallait que je sois commerçant, je ne pouvais pas les jeter dehors.

" Oui je sais bien mais je ne peux pas les jeter dehors comme ça, c'était les Lewis et les Manfields ils sont bons clients." Je venais tout juste de finir ma brioche alors j'en attrapais aussitôt une seconde avant de continuer. "Et puis je préfères que tu dormes tranquille à la maison plutôt qu'à rester à m'attendre. J'ai aider Dash à nettoyer la cuisine et j'ai fermé avec Licia. Ça ne sert à rien qu'on soit deux à se coucher tard."

Ce n'était pas que je ne voulais pas rentrer avec elle, mais vraiment elle n'avait aucun intérêt à rester aussi tard. Je préférais la savoir tranquille à la maison. Je fis la moue quand elle me dit que ma mère était venu pendant que je dormais. Vu l'heure j'avais dû la rater de peu et la connaissant elle avait dû effectivement être déçue ne pas me voir. " Mince. Je passerais à la maison un peu plus tard quand j'aurais pris ma douche." J'avais toujours tendance à dire la maison ou ma maison quand je parlais de la maison de mes parents. Une vieille habitude qui restait. C'était la maison d'enfance et ça resterait probablement toujours ma maison. " Elle voulait quelque chose de spécial? Noah va bien? Dell aussi?" Non pas que ce soit une chose étonnante qu'elle passe sans prévenir mais depuis que Noah était né je m'inquiétais toujours pour lui. Comme si le ciel pouvait lui tomber sur la tête un jour ou l'autre. Peut être aussi parce que j'étais déjà adulte quand il était né alors c'était comme pour tout le monde un peu mon bébé aussi, nous l'avions tous toujours beaucoup couvé. Et concernant Dell c'était un peu mon double alors je craignais toujours qu'il lui arrive quelque chose, surtout qu'elle avait le chic pour se mettre dans des situations impossible. C'était mes frères et sœurs quoi, plus soudés que les doigts de la main!

Je me relevais pour me faire un café de nouveau en attendant la réponse de Lily. Nous étions dimanche mais je savais déjà que ma matinée allait être occupée puisqu'il allait falloir que j'aille faire un saut chez mes parents, embrasser ma mère et prendre des nouvelles de tout le monde. Et c'était rarement le genre de choses que je faisais en dix minutes. Pour le reste de la journée je ne savais pas si Lily avait prévu quelque chose. En ce moment nous étions plutôt fâchés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!





MessageSujet: Re: [#1420] Morning like other morning? ( I&L)

Revenir en haut Aller en bas
 

[#1420] Morning like other morning? ( I&L)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Far From Any Road :: Welcome to Buffalo :: Town center :: Les habitations-
Sauter vers: