AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [#0505 • maison fowler] you stole my sun + stalker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

A. 'Dell' Fowler-Hardy
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 614
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: [#0505 • maison fowler] you stole my sun + stalker Mer 17 Sep - 20:49

 you stole my sun
Dell - Kitty

Y’a des moments dans la vie ou on a besoin de se poser, de se caler un peu et réfléchir à ce qui se passe. J’avais besoin de le faire. J’étais en semi-dépression les trois quarts du temps depuis quelques années. Et je faisais tout pour essayer de ne pas y penser, je faisais tout pour essayer de ne pas m’en épancher, ça ne regarde personne que moi. Et puis honnêtement qui est ce que ça regarde ? Qui est ce que ça pourrait intéresser ? Et nous étions une famille pour qui les apparences comptaient beaucoup. Donc je devais me mettre à sourire. Il le fallait. Il fallait que je me mette en marche. Ou en pilote automatique. C’était ça en définitive, je vivais en pilote automatique. Soupirant doucement je laissais mes soucis de côté et passais dans le couloir qui menait à la chambre de Noah. Plus le temps passait, plus j’avais envie de l’appeler mon fils, d’être proche de lui comme d’une mère. Il devenait de jour en jour comme Logan. C’était probablement ce qui me tuait le plus. Revoir Logan dans ses yeux, dans ses sourires … partout … Soupirant je rebroussais chemin et visant le grand soleil dehors, je me décidais de sortir sur la pelouse pour bronzer un peu. Et pourquoi pas dormir. Le sommeil était un des seuls moments où je pouvais fixer mon esprit puisqu’il ne vagabondait pas. J’avais la chance de ne me souvenir que très rarement de mes rêves. Ce qui n’étais pas plus mal. en deux minutes, je passais un bikini, prenais une serviette et allais m’allonger sur l’herbe, des lunettes de soleil posées sur mon nez.

Au bout de quelques minutes. Ou même heures, en définitive je sais pas puisque j’ai un peu dormi, je me relève en entendant un bruit étrange mais familier … quelqu’un qui pleure. Immédiatement surprise, je cherche des yeux qui ça peut être et aperçoit Kitty un peu plus loin. Prise d’un doute, Kitty et moi n’étant pas réellement amies enfin pas à proprement parlé en tout cas, j’hésitais à aller vers elle. Mais en définitive, je savais qu’elle le ferait pour moi à l’inverse. « St- » je me repris « Kitty ?  » je m’approchais d’elle levant mes mains pour lui indiquer (sans raison) qu’elle n’avait rien à craindre de moi. « Qu’est ce qui se passe ? »



code par kusumitagraph'

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Katherine L. Miller
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


membre

◊ fields harvested : 207
◊ moving in to Buffalo : 23/08/2014


MessageSujet: Re: [#0505 • maison fowler] you stole my sun + stalker Dim 21 Sep - 12:03

Dell ∞ Stalker
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Kitty ne savait plus aller, elle en avait tellement en tête qu'elle ne pouvait pas faire le tri. Elle s'était rendue compte qu'elle n'avait pas réellement d'ami, plus depuis que son père lui avait promis sa main à Pacey, son seul et unique vrai ami. Elle avait apprit par la suite que le trentenaire portait sur elle des sentiments plus qu'amicale alors qu'elle ne le considérait pas du tout comme ça. Il n'y avait pas que ça. Elle souffrait énormément par tout ce qu'elle savait et dont elle n'avait encore jamais parlé à personne. Son journal ne faisait plus office d'exutoire, les secrets qu'on lui demandait de garder ou qu'elle se faisait promettre à elle-même de ne pas divulguer, la rongeait de l'intérieur. C'était devenu presque insoutenable de vivre une telle chose alors que la pour la plupart du temps, elle tombait dessus sans forcément l'avoir demandé. Son surnom « Stalker » lui avait été donnée à cause de cette mauvaise habitude d'être là sans vraiment savoir que ce n'était pas le bon moment.

C'était encore arrivée et une fois de plus, Kitty s'était retrouvée nez à nez à cette histoire qui malmenait Roxanne. Sa belle-mère, Rachelle, était une femme d'apparance très gentille, avenante et très professionnelle. Etant une infirmière, pratiquement tout le monde l'appelait pour des petits soins tel que les prises de sang, les blessures.. Bref, elle était reconnue dans le quartier, elle était même venue chez Kitty lorsque son père s'était blessé en faisant du cheval. Elle l'avait trouvé tellement belle qu'elle s'était toujours demandée pourquoi elle était avec un veuf mais bien plus tard, elle avait peut-être une réponse à cette incohérence. Elle harcelait Roxanne. Au début, c'était ce qu'elle croyait, elle n'aurait jamais pu croire qu'elle était du genre à faire cela surtout devant sa réputation exemplaire dû à son métier. En revanche, Kitty ne s'attendait pas du tout à ce que cette terrible chose la gifle aussi fort parce que pour elle, s'était une sacrée claque en ayant vu, encore, Rachelle entrain de forcer Roxanne à... Elle n'arrivait même pas à dire les choses mais c'en était trop pour la jeune fille qui s'était laissée aller en chemin. Elle avait parcouru deux kilomètres peut-être jusqu'à ce qu'elle s'était rendue compte qu'elle avait s'était rendue à côté de la maison de Dell.

Ce n'était pas une surprise, c'était son chemin habituel. Elle allait d'abord voir Roxanne, voir ce qu'elle faisait, si elle allait bien et si elle était disponible pour passer un peu de temps avec elle puis, dans le cas où ce n'était pas possible, elle allait chez la jeune femme. Elle ne se sentait pas comme une folle mais plus pour une personne qui leur voulait du bien surtout qu'en ce moment, les deux jeunes femmes n'étaient pas au sommet de leur forme. Elle était, évidemment, impuissante face à cela en revanche, elle se tenait prête au cas où les choses dérapaient. Elle prit une profonde inspiration en s'agenouillant une minute, elle avait la tête qui tournait à force de courir et pleurer en même temps. Roxanne lui avait fait promettre de ne rien dire mais cette nouvelle découverte lui était difficile à respecter. C'était quand même une chose importante et grave. Rachelle était censée être une mère, enfin une belle-mère, pas une folle et même si elles avaient pratiquement le même, cela relevait toujours du viol car c'était évident, Roxanne n'était pas du tout consentante.

Lorsqu'elle entendit une voix dans son dos, elle s'était relevée en regardant autour d'elle. Un peu comme si elle avait perdu connaissance durant quelques secondes et qu'elle s'était imaginée autre part, très loin d'ici. « Dell ? » La question semblait ridicule surtout lorsqu'elle voyait la maison non loin de là, de la jeune fille. « Je suis désolée. Oui, oui, je... » Elle se sécha rapidement les jours et enleva la tête sur ses genoux, son maquillage avait coulé, elle le voyait teinté sur ses mains lorsqu'elle passait les bouts de ses doits en dessous de ses yeux. « Je dois y aller... » dit-elle en se souvenant de la promesse qu'elle avait faite à Roxanne mais il y en avait tellement, elle ne savait plus si c'était une bonne ou une mauvaise chose de les garder pour soit. Roxanne risquerait de lui en vouloir mais à la longue, elle pourrait la remercier si jamais les autres se rendaient compte à quel point elle était malheureuse de vivre avec ça.

Lorsque Dell lui demanda ce qu'il se passait, elle ne savait pas vraiment non plus si elle allait la croire, c'était sûr, elle allait encore plus la prendre pour une folle. C'était bien la dernière personne à qui Kitty allait se confier, il ne lui restait donc que son journal...
code by Silver Lungs

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ


+ Come As You Are
Tu me dis que c'est la fin ? Moi je pense plutôt que c'était le début de tout. C'est en m'apercevant de cela que je me suis décidé à te récupérer, quelque soit la façon de le faire. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

A. 'Dell' Fowler-Hardy
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 614
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: Re: [#0505 • maison fowler] you stole my sun + stalker Dim 9 Nov - 0:38

 you stole my sun
Dell - Kitty

C’était la chaleur que j’adorais, c’était tellement agréable de pouvoir sentir le soleil qui réchauffait sa peau et son contact me faisait toujours sourire jusqu’aux oreilles. Et j’avais décidé comme à mon habitude, de me mettre dehors afin de pouvoir bronze allongée sur l’herbe. Devant chez moi. C’était une chose que je faisais souvent. Ici tout le monde le savait. C’était tellement agréable surtout quand on prenait un bon bouquin avec soi. Et puis avec une paire de lunettes de soleil on pouvait même dormir qui sait. C’était aussi un très bon endroit pour pouvoir faire une petite sieste bien agréable et méritée souvent. Ou pas. bref. J’étais dehors à profiter du soleil quand j’entendis un bruit un petit peu plus loin.

D’un naturel curieuse je me rendais vers la source des bruits sur la pointe des pieds quand même, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber. C’était Stalky. Enfin … Kitty. Après avoir hésité a aller lui parler je pris mon courage à deux mains et décidais d’aller engager la conversation. Elle semblait bien mal en point il fallait dire. « Dell ? » elle avait l’air surprise de me voir et je commençais à regretter d’être allée la voir. Peut être bien que je la dérangeais en définitive. Elle aurait peut être préféré être seule. « Je suis désolée. Oui, oui, je... » je fis une petite grimace en voyant son maquillage qui avait tout coulé sur ses joues et fouillant dans une de mes poches je trouvais un mouchoir propre avec lequel j’essayais d’essuyer le maquillage sur sa peau. « Attend, bouge pas. » mais elle semblait vouloir partir. « Je dois y aller... » je soupirais. « Tu veux pas entrer un peu, le temps de … te reposer, et peut être de te rafraichir un petit peu ? » demandais-je en lui désignant la maison. « Tu n’as pas l’air d’aller très bien T’est sure que ça va aller ? » Après tout je n’étais pas fort proche d’elle mais, j’étais pas sans cœur non plus. J’étais sensible à la détresse qu’elle avait. « Enfin comme tu veux » je ne la forcerait pas non plus à me parler. Ce n’était pas mon genre non plus de toutes manières. C’était à elle de voir, mais la voir dans un tel état me faisait mal au cœur.


code par kusumitagraph'

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!





MessageSujet: Re: [#0505 • maison fowler] you stole my sun + stalker

Revenir en haut Aller en bas
 

[#0505 • maison fowler] you stole my sun + stalker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Far From Any Road :: Welcome to Buffalo :: Town center :: Les habitations-
Sauter vers: