AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Roxy] I only apologized to you to make you feel better

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

L. 'Whizz' Fenley
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 554
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: [Roxy] I only apologized to you to make you feel better Mer 13 Aoû - 22:52

Roxy & Whizz

Le silence. L’osmose parfaite entre la chaleur du soleil sur sa peau, la douceur de l’herbe caressant sa nuque et la voix délicate de Hope Sandoval lui chantant au creux de l’oreille, dans une souffle, vouloir lui tenir la main. Ca n’était pas grand chose, juste quelques minutes volées à la vue des autres pour se reposer, mais cela lui permit de pouvoir souffler un peu, essoufflé des efforts fournis pour aider à la construction des stands pour la fête foraine. Sa mère avait encore insisté des heures, prétextant que cela permettrait à Lincoln et Lawrence de renouer; cuisant échec. Depuis le début de la matinée le premier n’avait eu de cesse de vouloir approcher son cadet qui le fuyait, quand il ne lui faisait pas face pour le fixer avec froideur. De sa vie, courte existence qui lui semblait s’assombrir au fur et à mesure, jamais Whizz n’avait ressenti autant de colère et d’injustice, le tout rejeté sur la même personne.. Personne pour qui il avait eu des élans d’affections, et même de respect, dans ses jeunes années. C’était même la première fois depuis sa naissance qu’il ressentait quelque chose de négatif, et ce bien qu’il avait déjà goûté à l’impatience et la jalousie, mais avec une telle force et envers son propre frère ? C’était si étrange et si peu lui, que Whizz arrivait très mal à doser les choses, à gérer ses emportements. C’était tout de même un miracle que Sky n’ait pas encore fait les frais de sa mauvais humeur désormais quotidienne. Probablement qu’il se retenait parce que son meilleur ami était la seule bonne chose qu’il lui restait, vu la manière dont il avait traité Trish à leur dernier tête-à-tête, et l’avis de Whizz sur le comportement de Dell. Sky était la dernière variable constante dans sa vie, s’il le perdait, seul dieu savait ce qu’il adviendrait de lui et de ses derniers remparts pour supporter le poids de merde qui semblait s’effondrer sur ses épaules. Lui, et ces quelques minutes de repos volées, à s’allonger dans l’herbe dans une sorte d’idée de communion complètement absurde avec la nature, sans s’offusquer qu’une abeille vienne se poser sur son ventre, quant bien même il réagissait mal aux piqûres de l’insecte. Il s’en moquait. Il se moquait de tout. Manière de Whizz de supporter l’espèce humaine et sa capacité auto-destructrice; s’enfermer dans le silence en laissant son esprit s’échapper quelque part où même son cerveau et ses pensées ne pouvaient le suivre. Paradoxe un peu étrange, mais avec le jeune homme c’était toujours ainsi. Levant son bras gauche, un verre vide en main, il ferma son oeil mort pour regarder les reflets du soleil sur le contenant, la pupille de son oeil droit se rétractant pour supporter la luminosité.

Reposant son verre dans la terre, il fronça les sourcils quand un de ses copains se plaça entre lui et son ami de feu. « Tu branles quoi? J’bronze comment maint’nant ? » Pliant les bras derrière sa tête, pour la rehausser, il fixa le grand brun qui s’essuyait le front de son t-shirt, visiblement aussi fatigué que les autres par la journée de travail en plein cagnard, avalant un truc avant de l’ouvrir. « C’ta cousine et l’autre là.. Petite blonde, cette taille.. J’crois qu’elles vont s’battre. » Se redressant, appuyé sur ses avant-bras, Whizz cligna des yeux en l’observant, peu certain d’avoir bien saisi de qui il parlait. Au terme cousine, il pensa immédiatement à Adelaïde, mais l’imaginer se battre en pleine journée, en ville, contre une autre.. « Dawnson? » Tenta-t-il pour essayer de deviner qui était la seconde personne et au claquement de doigts de son ami, Whizz arqua les sourcils. Dell et Roxy, se battre ? Il lui semblait pourtant s’être endormi quelques secondes, pas vingt ans. L’incohérence de la chose le poussa à se redresser, frotter ses vêtements pour enlever les brins d’herbe et suivre son camarade jusqu’au lieu où se passait la dispute.

Une sucette en bouche, comme d’habitude, ses lunettes de soleil sur le nez et un air pas franchement convaincu, Whizz arriva bientôt à l’endroit où quelques personnes, surtout des jeunes, s’étaient attroupés en beuglant comme des porcs égorgés. Ta cousine prend cher!, lui dit-on alors qu’il se frayait un chemin avant de s’arrêter en souriant, à moitié moqueur. C’était Kenzie. Et vu le rouge sous ses narines, Roxanne ne lui avait pas fait de cadeau. Bien qu’il s’agissait de sa cousine, Lawrence ne parvint pas franchement à sentir une dose assez forte de solidarité, ou même de compassion, persuadé qu’elle devait être celle à l’origine de la dispute. En revanche comme les deux demoiselles semblaient bien parties pour continuer à se taper dessus, Whizz jeta sa sucette dans la poubelle la plus proche et s’approcha pour essayer de les séparer. « Si vous voulez vous faire r’marquer, faites un défilé, comme tout l’monde! » Malheureusement il semblait avoir oublier que des filles en pleine dispute, même si là ça ressemblait clairement à une séance de catch, n’écoutaient rien et il manqua de se prendre un coup dans le bazar ambiant, esquivant de peu mais pas assez rapide tout de même. Ses lunettes de soleil s’échouèrent au sol et, sans ménagement aucun, Whizz enroula ses bras autour de la taille de Roxanne pour la soulever et l’écarter de Kenzie qui se faisait récupérer par d’autres garçons. « M’oblige pas à t’jeter dans la cuve d’eau de pluie la plus proche! » On avait vu mieux pour raisonner quelqu’un mais Whizz n’était pas connu pour savoir parler aux gens et tenant toujours Roxy, il l’emmena plus à l’écart avant de la déposer au sol, une main sur son épaule pour l’empêcher de bouger vérifiant, en tournant la tête, qu’on faisait pareil avec sa cousine. « Tu devrais t’recoiffer, tu r’ssembles à rien là. » Compliment à la manière de Whizz qui retira sa main de l’épaule de la jeune fille avant de la dévisager avec un sérieux, teinté d’un amusement non dissimulé. « J’te lâche mais tu vas pas lui courir après hein.. Parce que j’pas envie de devoir moi aussi te courir après. Si j’voulais m’occuper de gamines j’en ferais, ou j’ferais du babysitting. Assis toi et tiens, il lui tendit un mouchoir propre, t’as du sang sur la joue. » Coinçant l’ongle de son pouce entre ses dents, il glissa sa main libre dans sa poche, attendant sans doute une explication … Même si au final le seul truc qu’il retiendrait c’était que Kenzie venait de prendre la raclée de sa vie et qu’ils en entendraient surement tous parler pendant des dizaines de repas de famille à venir.
code par kusumitagraph'

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

— Say something I'm giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxanne H. Dawson
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Modos

◊ fields harvested : 753
◊ moving in to Buffalo : 07/08/2014


MessageSujet: Re: [Roxy] I only apologized to you to make you feel better Lun 18 Aoû - 13:22

Whizz∞ Roxanne
❝ TU N’EST VISIBLEMENT PAS RANCUNIERE, VUE CE QUE LA NATURE TA FAIT ! ❞
Cody lui avait fait une vie d’enfer pour qu’elle accepte de l’accompagner dehors.  Elle n’avait pas vraiment envie de voir du monde aujourd’hui et puis elle sentait mal cette journée, elle s’était levée ce matin avec un mauvais pressentiment. La journée en plus avait mal commencé, rien qu’en sortant de sa chambre elle avait croisée Rachelle, chose dont elle avait horreur… Surtout le matin, et oui on vous avez pas dit ? Roxanne n’est pas du matin. Mais bon elle avait cédée à son petit frère comme d’habitude. En  même temps elle voulait le voir heureux, c’était  même un de ses désir les plus grand. Elle savait qu’il avait très peu d’amis,  le garçon se confiait souvent a sa grande sœur. Elle le voyait très rarement sourire, le pauvre il n’avait pas vraiment une belle vie, déjà il était né Dawson ce qui fait qu’il était mal partie dans la vie et en plus il était handicapé et même si les médecins avait l’espoir qu’il puisse au moins bouger les jambes un jours, le fait de voir son père septique face a cela, faisait perdre tout espoir au garçon qui entrait dans l’adolescence et ne pouvait pas faire comme tout les jeunes de son âge. Alors Roxanne essayée de tout faire pour qu’il ne se sente pas différent, elle essayait même de le pousser vers les autres. Encor une fois elle s’occupé de quelqu’un d’autre plutôt que d’elle, mais là c’était totalement différent car c’était son petit frère. Donc elle était sortie  avec son petit frère et ils s’étaient rendus au camping. Aller savoir pourquoi, c’est Cody qui avait voulut venir, Roxanne n’avait pas vraiment posé de question. Enfin elle avait vite compris quand elle avait vue qu’il y avait la fille dont Cody parlait toujours. Elle s’installa sur un banc et se mit à discuter tranquillement avec Cody en profitant du soleil. C’était calme et tranquille, mais malheureusement c’était trop beau pour être vrai. Une voix insupportable arriva aux oreilles de Roxanne.  Au début elle n’y faisait pas du tout attention, elle se fichait pas mal de se faire critiquer. Mais quand elle entendit le «  Pauvre gosse quand même il a pas de chance,  une sœur pareil et en plus handicapé. Il ira jamais loin dans la vie »  Roxanne tourna la tête vers la blonde et la regarda méchament «  Toi on voit que tu n’es  pas rancunière vue ce que la nature ta fait. Non seulement tes moche mais en plus tu es stupide !  Enfin sérieux la nature aurait put rendre un grand service a tout le monde en te faisant muette ! » Kenzie la regarda bouche bée.  Roxanne avait carrément envie d’exploser de rire, alors là elle l’avait cloué la blonde, tout le monde était tournés vers les deux blonde.  Même Cody était scotché. Roxanne  lui avait toujours dit de jamais répondre de passer au dessus. Mais la blonde aux yeux bleu était incapable de rester calme quand on attaquer son petit frère. Elle s’était lever et maintenant les deux jeune femmes était l’une en face de l’autre a se toisé d’un air mauvais.Enfin Kenzie avait quand même frappé la première en lui mettant une baffe en laissant trainé un ongle ce qui griffa la joue de Rox.  C’était un combat mental, si l’une ou l’autre bougé d’un poil, l’autre prendrait le dessus. Et Kenzie fit l’erreur qu’elle n’aurait pas du faire. Elle parla de la mère de Roxanne, LA chose à ne pas faire. Surtout si la blonde est déjà en colère.  «  Ouais enfin en le regardant on comprend pourquoi ta mère s’est suicidée,  par ce que … » Elle n’eu pas le  temps de finir sa phrase que le point de Roxanne entra en collision avec le nez de Kenzie. Qui se mit à saigner, tout le monde avait formé un cercle autour des deux blondes.
Elles se battaient en quelque sorte, quand Roxanne entendit une voix de mec, quelqu’un qu’elle connaissait par ce que la voix lui disait quelque chose mais dans sa colère sa seule réponse pour ce gars qui voulait surement les calmer ce fut un jolie levé de majeur. Vulgaire certes mais au moins elle faisait comprendre au gars que ce n’était pas le moment. Kenzie lanca un nouveau assaut mais se loupa lamentablement, c’est le gars qui faillit se prendre la baffe, Roxanna s’apprêtait a se foutre de la gueule de la Fenley quand elle sentit quelqu’un la chopé par les hanche et la soulever de terre avec une tel facilité. Elle reconnue alors la voix de Whizz qui la menaca de la mettre dans la première cuve d’eau de pluie qu’il trouverait. Elle le regarda   «Me force pas a hurlé au kidnapping ! POSE-MOI PAR TERRE ! »Finalement il la posa par terre. Elle lui lanca un regard noir. Ses yeux bleues normalement toujours chaleureux là était froid, comme la mer de l’antarctique. Elle haussa un sourcil quand il lui dit de se recoiffé.  «Bah dit donc tu sais parler au femme toi !» Le sarcasme était palpable bien sur !  Elle soupira mais le fit quand même. Elle passa une main dans ses cheveux pour les remettre correctement. Elle écouta à peine le blonde enfin elle se laissa tomber assise dans l’herbe quand même, en faite c’était la seule chose qu’elle avait vraiment écouté de ce qu’il lui disait. Elle se fichait de la griffure qu’elle avait sur la joue et qui saignait un peu. Elle regardait son petit frère, qui semblait heureux, des jeunes de son âge était venue lui parler. Dont la fille pour qui il craquait. Ce qui fit sourire Roxanne, au final elle avait peut-être bien fait de se donner en spectacle comme ça. Elle garda les yeux rivé sur son petit frère et souri doucement. «J’vais surement avoir des problèmes, voir même des gros problème mais…Au moins d’autres jeunes de son âge on approché Cody… Je ne l’avais jamais vue sourire autant… »  Puis elle se tourna vers le blond et pris le mouchoir pour essuyer sa joue. Elle soupira [colr=#993399]« Desoler si j’me suis battue avec ta cousine, ou si j’t’ai déranger…Enfin tu nous a séparé de ton plein gré hein personne ta forcé a rien que je sache… Enfin désoler j’sais que la famille faut pas y touché mais elle ma trop chercher là… »[/color] Elle regarda le beau blond et fronça les sourcils «  Mais… Pourquoi ta pas aidé ta cousine ? Pourquoi c’est moi que tu aide et pas elle ? Elle est plus amoché que moi et… Elle est de ta famille ! Moi je suis la gamine Dawson »
code by Silver Lungs

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Highway of fallen loves

❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. The climb is all there is. But they’ll never know this. Not until it’s too late.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L. 'Whizz' Fenley
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 554
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: Re: [Roxy] I only apologized to you to make you feel better Jeu 18 Sep - 15:29

Roxy & Whizz

Ça le dépassait profondément de voir les gens se battre pour des broutilles, des mots jetés en l'air qui, éphémères, auraient la capacité de s'effacer des mémoires avant même qu'on s'en rende compte. Stoïcien comme il était Whizz possédait cette capacité de ne pas s'arrêter sur ces choses qu'il ne contrôlait aucunement, sur lesquelles il n'avait aucun impact, et la bêtise de ces gens s'ennuyant trop profondément, au point d'avoir le besoin viscéral de remuer les nerfs des autres, lui passait tellement au-dessus de la tête l'empêchant de se fatiguer le coeur et la cervelle sur ces balivernes qu'il en venait à oublier que tout le monde n'était pas comme lui. Certains n'avaient pas la patience d'accepter ces mots faciles, ce venin qu'ils espéraient user pour blesser leur entourage sans se rendre compte que c'était eux-mêmes qu'ils blessaient, pourrissant leurs entrailles de ces colères acides sans raison profonde. Il ne le comprenait pas, ça lui paraissait tellement plus simple de se content de hausser les épaules, de passer son chemin et c'était surement ce qui creusait le fossé entre lui et quelques membres de sa famille, comme Kenzie, parce que ce qu'ils prenaient pour de la fainéantise ou du néant n'était qu'un désintérêt total pour tout ce qui était néfaste à sa santé et sa bonne huleur, quand bien même il n'était pas l'être le plus joyeux de la planète. En revanche il refusait que les personnes qu'il estimait plus que les autres, ceux qui avaient déjà assez vécu pour le peu de temps qu'ils avaient passé sur Terre, s'emportent et se fatiguent à renvoyer à leurs agresseurs ces attaques mesquines. À ses yeux il ne faisait aucun doute que Roxanne valait surement plus que Kenzie, quand bien même il lui arrivait de garder espoir que sa cousine s'assagisse un jour, c'était sans doute la raison principale qui l'avait poussé à agir mais aussi le fait que Cody, le cadet de roxy, était témoin de la scène. Il ne connaissait que trop bien le sentiment de voir son aîné, cet être idolâtré à un période de la vie d'un enfant, craquer pour si peu et perdre son sang-froid et dans ce qui sembla être un élan de compassion, Whizz s'élança dans la petite troupe pour dégager les témoins et récupérer la meilleure amie de Dell alors qu'un autre s'occupait de kenzie. "Tu peux hurler autant qu'tu veux, désolé de te le dire mais j'suis pas certains que beaucoup réagiront. Arrête de gigoter on va tomber." En passant il avait fait un clin d'oeil à Cody, dans l'espoir de le rassurer, avant d'éloigner suffisamment la petite blonde dans l'idée que la distance l'empêche de foncer à nouveau et, surtout, de se calmer.

La déposant il roula des yeux avant de se rendre compte qu'il avait laissé ses lunettes au sol et il grimaça en baissant légèrement le menton, détournant un peu la tête pour cacher son oeil invalide, pas pour éviter à roxanne de le voir pais parce qu'il détestait encore l'idée qu'on puisse le regarder. Glissant une main dans une poche et l'autre sur sa nuque pour la masser et faire légèrement craquer les os, il soupira. "Que veux-tu, j'suis un tombeur, c'pour ça que j'ai autant de prétendantes.." Mensonge éhonté mais il ne s'en cacha pas affichant un demi-sourire moqueur; Lawrence devait être l'un des rares du coin à être capable de posséder une vie privée sur laquelle les pires commères se cassaient les dents, sans parvenir à trouver de quoi baver, à part inventer une histoire d'amour entre lui et Sky ce qui, soyons honnête, faisait bien rire les deux compères le soir.

Quand elle récupéra le mouchoir, il tourna la tête pour suivre son regard et observa l'adolescent sans sourire, neutre. A ses yeux il était difficile de comprendre ce que les gens, comme sa cousine, pouvait trouver à dire de méchant sur lui; l'idée même de se moquer de ce gamin ne lui avait jamais traverse l'esprit mais Whizz avait un rapport bien à lui avec ceux que le monde entier cataloguait comme "différent", d'autant plus qu'il en faisait parti maintenant. "Fais gaffe avant que tu réalises, il va se servir de cette histoire pour draguer les minettes.. Ce tombeur j'te jure." Dans sa voix, aucune trace de moquerie. Nulle trace de rien finalement, un ton monocorde n'exprimant rien de particulier. Roulant des yeux il soupira avant de pousser légèrement Roxy par l'épaule, comme pour lui signifier qu'elle disait encore des âneries. "Des problèmes? avec qui? Connaissant Kenzie, elle démentira l'histoire et bientôt tout le monde se demandera si c'était pas une hallucination." Cherchant du regard, il se recula légèrement pour s'appuyer contre un poteau avant de faire un signe de tête à un ami, au loin, qui s'était lui aussi mêlé à la bagarre pour récupérer Kenzie et l'embarquer au loin. Croisant les chevilles, il soupira en levant les yeux au ciel. "Bof.. Y a des fois où la famille mériterait bien un petit coup dans la gueule pour remettre les idées en place." Retenant un éclat de rire, il retira deux nouvelles sucettes de sa poche pour en tendre une à Roxanne et ouvrir l'autre qu'il enfourna dans sa poche avant de pencher légèrement la tête vers la jeune fille, plaçant le bonbon contre l'intérieur de sa joue droite pour rétorquer sur le ton de l'aveu. "Parce que, Roxanne, ma cousine est une bitch et que je suis sur qu'elle n'a eu que ce qu'elle méritait." Il sourit, retira le bonbon de sa bouche avant de rajouter sur le ton de la plaisanterie, "ça vient peut être aussi du fait que t'es mignonne quand tu t'énerves... si t'avais été édenté et à moitié chauve je sais pas si je m'en serais mêlé .." Et prenant faussement l'air de réfléchir à la question il enfourna à nouveau sa sucette dans sa bouche.
code par kusumitagraph'

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

— Say something I'm giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxanne H. Dawson
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Modos

◊ fields harvested : 753
◊ moving in to Buffalo : 07/08/2014


MessageSujet: Re: [Roxy] I only apologized to you to make you feel better Jeu 9 Oct - 22:19

Whizz∞ Roxanne
❝ TU N’EST VISIBLEMENT PAS RANCUNIERE, VUE CE QUE LA NATURE TA FAIT ! ❞
L a dispute entre Kenzie et Roxanne faisait rage, mais Whizz vint l’interrompre en attrapant Roxanne pour l’éloigner de la Fenley, non sans s’être pris un coup avant. C’était étonnant qu’il vienne l’aider elle et non sa cousine. En attendant Roxanne se débâtait comme un diable et menacé de crier  au kidnapping. Mais il avait raison quand il disait que personne ne s’y intéresserait.  C’est vrai que les gens laisserais faire, et sans même lever le petit doigt. Elle soupira «Oh ça va je sais bien que tout le monde s’en ficherait, j’suis même prête a parié qu’ils donneraient de l’argent a mon kidnappeur pour qu’il me garde. » Une fois qu’elle fut assise elle rigola quand le blond dit qu’il était un tombeur. Et aussi qu’il avait beaucoup de prétendante. Roxanne ne savait pas du tout si il avait raison ou si c’était de l’ironie, il faut dire que contrairement a sa vie à elle, la vie de Whizz était vraiment très privée.  «Oh c’est Sky qui doit être content de toute ses nana qui te tourne autour !» Elle pouvait se permettre de faire des boutades sur l’amitié entre Whizz et Sky, simplement car entre Dell et Rox c’était aussi fort et intense qu’entre les deux jeunes hommes et pourtant ça rester de l’amitié a l’état pur.  Et puis elle savait ce que c’était les rumeurs qui circuler dans le coin à propos des fortes amitiés. Pendant un moment dans les rumeurs Roxanne et Dell était en faite un couple caché et pour encore mieux le caché Dell enchainé les hommes. Et plutôt que d’en pleurer les deux jeune femmes en avait rit enfin… Presque car Roxanne s’était très vite mit a exécré qu’on la traite de lesbienne ou qu’on traite Dell ainsi. Et les rumeurs  s’en irent pour laisser la place a d’autre.
Et puis elle avait regardé son petit frère et aurait presque pleuré de joie de le voir entouré de jeune de son âge. Elle qui n’aspirait qu’a ce qu’il se face des amis et ne soit plus victime de la reputation des Dawson, là elle était fière que les gens l’approche pour autre chose que se moquer de lui. Elle regarda le blond a ses parole et souri doucement   « Ouai ce serais génial si tu avait raison, mais j’pense qu’a par si il trouve une nouvelle en ville, toute les minettes vont vite être au courant de son identité déjà et ensuite de cette histoire.» Puis elle rit quand il dit que Kenzie ferait surement en sorte que cette histoire se face oublier. A c’est sur la Fenley faisait souvent disparaitre certaine histoire des conversations, et toujours quand elle était ridicule dans l’histoire. Comme là elle devait surement être morte de honte  de s’être fait battre par Rox. «Oh qu’elle s’en fasse pas pour cela, j’vais lui le rappeler souvent que j’suis tout a fait capable de lui rabattre le caquet quand elle me cherche de trop !»  Suite a quoi ce fut le choc. Les paroles du blond la laissèrent sur le cul. Si bien qu’elle cligna plusieurs fois des  yeux en le regardant«Attend que quoi ? J’ai pas rêvée ta bien dit que j’était mignonne quand je m’énervait  ?Ouaw  » Oui elle n’avait pas l’habitude de compliment de ce genre venant du type le plus détaché du monde !
code by Silver Lungs
[/color][/color]

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

Highway of fallen loves

❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. The climb is all there is. But they’ll never know this. Not until it’s too late.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L. 'Whizz' Fenley
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!


Admin

◊ fields harvested : 554
◊ moving in to Buffalo : 29/07/2014


MessageSujet: Re: [Roxy] I only apologized to you to make you feel better Sam 3 Jan - 10:53

Roxy & Whizz

Ce genre d'attitude faisait sans doute parti de ces choses qui l'empêchaient de regretter de n'avoir eu que des frères pour toute compagnie. Allez savoir, lui qui n'avait jamais eu de soeurs ne pouvaient pas forcément imaginer, mais dans son esprit les garçons étaient tout de même bien moins horripilants que les demoiselles; après tout, combien de fois avait-il du regarder ses cousines se bouffer le nez entre elles quand, avec ses frères, il se contentait de mettre les choses au clair d'une simple bataille de pouces ou alors d'une course à cheval. C'était moins barbare et le pauvre blondinet commençait à se dire que finalement c'était peut être une bonne chose que les chefs de familles, et le chérif, soient des hommes et non des femmes. La galère dans le cas contraire. A moins que sa nature si je-m'en-foutiste lui ait permis si longtemps d'éviter toute sorte de conflit et que c'était ce trait de caractère, et seulement ça, qui l'avait empêché de se retrouver dans une bagarre à l'ampleur inconsidéré en vue de l'objet même de la dispute. Ca devait sûrement y jouer, tout comme l'attitude pimbêche de Kenzie devait considérablement augmenter le risque de baffes et de coups de pieds qu'elle pouvait se prendre en l'espace d'une journée. Certes aux yeux de tous c'était Roxanne qui récoltait les critiques et les insultes, mais de sa vie Whizz n'avait jamais vu une personne aussi peu respecter que l'était sa propre cousine; elle avait beau se farder de fierté et s'imprégner de supériorité, elle n'en restait pas moins la petite gamine qu'on surnommait le petit âne à l'école parce qu'elle n'arrivait pas à lire comme ses camarades. Cela aurait du lui arracher un petit pincement au coeur, une sorte de compassion dégueulasse dont il lui aurait tartiné les épaules et la tronche en se répandant devant elle, mais au final elle ne déclenchait en lui qu'une succession de sentiments négatifs, son affection ne se portant que sur Roxanne. Parce qu'il avait passé le plus clair de son enfance avec elle, quand Kenzie était à l'autre bout du pays à faire seul dieu savait quoi. Parce que Roxanne avait l'amitié et l'amour fraternel de Dell, et que rien que pour ça, ça lui suffisait pour la placer dans la liste minuscule mais néanmoins très prisée, des personnes qui lui tenaient à coeur. "Je parierais même que ce serait le kidnappeur qui tenterait de payer pour te rendre.. Comme quoi, faut pas perdre espoir." Valait sans doute mieux en rire qu'en pleurer mais quelque part cette situation le mettait mal à l'aise; pour lui c'était clairement insensé ce besoin maladif de se liguer contre une famille, voire un seul membre de celle-ci, simplement pour quelques ragots et, très certainement, malentendu. On avait beau critiquer les gens des grandes villes, ceux des villages n'étaient pas plus agréables. L'intérêt des villes c'était que les rumeurs mettaient certainement plus de temps à se répandre alors qu'ici, par exemple, il suffisait d'un simple soupir pour que tout le monde soit vite au courant. La preuve en était de cette folle rumeur sur sa relation plus qu'amicale avec Sky, tout ça parce qu'un jour on les avait aperçu assit trop collé dans un petit bois et qu'on en avait tiré des conclusions hâtives, alors qu'en fait c'était juste la chaîne de Whizz qui s'était coincé dans les mailles du gilet de l'aveugle. Bien qu'il restait encore à déterminer par quel sortilège cette médaille s'était coincée là.. "On partage avec Sky, t'en fais pas. Il le vit bien."

Un sourire vint entrouvrir ses lèvres sur deux dents blanches, une main sur sa nuque et il leva les yeux au ciel. Il savait pertinemment que si Roxanne était capable de battre Kenzie sur le plan physique, ce serait sa cousine qui l'emporterait certainement sur le plan psychique. Allez savoir d'où lui venait ce talent mais la Fenley savait toujours où frapper pour blesser et c'était sûrement pour ça que Whizz se retenait souvent de lui rabattre le caquet; bien qu'elle semblait tout de même garder une certaine réserve face à son cousin, sans qu'il ne sache trop pourquoi parce qu'il ne se trouvait pas si impressionnant, ni effrayant.. A moins que le côté borgne ne joue quelque peu sur ce qu'il dégageait. Roulant les yeux, il baissa le regard sur Roxanne et soupira avant de lui tapoter le sommet du crâne. "L'ennui c'est que dès que tu l'ouvres, ça brise le charme. Moqueur il ne put retenir un clin d'oeil taquin. Je vais devoir retourner bosser Rox, tu crois que tu vas pouvoir faire trois pas sans te faire agresser ? Ou je dois t'emmener avec moi pour te surveiller." Mains de nouveau dans les poches il se redressa complètement, fermant l'oeil gauche en regardant le ciel. "Ca fait longtemps, sinon, qu'on est pas sorti toi, Dell et moi. Ca serait sympa un soir.." Monsieur serait-il nostalgique?
code par kusumitagraph'

ﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴﺴ

— Say something I'm giving up on you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
is in Buffalo, Wyoming
have a nice stay with us!





MessageSujet: Re: [Roxy] I only apologized to you to make you feel better

Revenir en haut Aller en bas
 

[Roxy] I only apologized to you to make you feel better

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Far From Any Road :: Welcome to Buffalo :: Town center :: Le terrain municipal :: Le camping de Buffalo-
Sauter vers: